Accord du PP quand il n’a qu’une forme pour l’objet direct et l’objet indirect / une des

Répondu

Bonjour,

1) Un contributeur du site m’avait donné un exemple sur une question que j’avais posée dernièrement. Le voici :
– La chance qu’on t’a vu avoir
Selon lui, il ne faut pas accorder dans cette phrase car « on t’a vu quoi ? avoir la chance ». Selon moi, l’accord est possible car « t’ » fait l’action exprimée par l’infinitif. On peut même inverser la phrase :
– On t’a vu(e) avoir la chance
« on a vu quoi ? « t’ » avoir la chance.
J’ai trouvé une règle dans « Le Bon Usage ». (P951) :
Les pronoms « me, te, se, nous » qui n’ont qu’une forme pour l’objet direct et pour l’objet indirect peuvent entraîner ou non l’accord. Exemples :
– Les paroles qu’on nous a entendu(s) prononcer
– Les souliers que je t’ai vu(e) porter
Nous sommes bien dans ce cas avec « la chance qu’on t’a vu(e) avoir (t’ représente une fille)
Qu’en pensez-vous ?

2) Ces deux phrases sont correctes avec une différence de sens si je comprends bien. Au singulier voudrait dire qu’il n’y en a qu’une qui travaille à Paris ; et au pluriel voudrait dire qu’elles travaillent toutes à Paris mais que j’en contacte qu’une d’entre elles. Ce raisonnement est-il correct ?
– J’envoie un message à une de mes collègues qui travaille à Paris
J’envoie un message à une de mes collègues qui travaillent à Paris

Merci de nouveau pour vos confirmations 🙂

Tony Grand maître Demandé le 20 avril 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Tony,

1) il me semble reconnaître cette phrase, donc peut-être suis-je le contributeur en question 🙂 , mais si c’est le cas vous auriez mal interprété ma réponse (ou peut-être est-ce moi qui me serais mal exprimé) car je la donnais précisément comme exemple d’une phrase dans laquelle il fallait faire l’accord avec le COD faisant l’action de l’infinitif (par opposition à celle pour laquelle vous posiez la question et dans laquelle le COD n’était pas le sujet de l’infinitif suivant le participe). Quoi qu’il en soit, dans le cas de la phrase la chance qu’on t’a vu(e) avoir, il faut bien accorder vu avec l’antécédent du pronom t’ (au masculin ou au féminin).

2) oui, votre raisonnement est correct, dans la première phrase l’antécédent de qui (sujet du verbe travailler) est une, dans la deuxième c’est mes collègues.

ChristianF Grand maître Répondu le 20 avril 2018

En effet, vous êtes le contributeur en question Christian 🙂
Oups, au temps pour moi, j’ai dû mal comprendre alors. Au moins, c’est clair à présent. Néanmoins, je note que dans cette phrase les deux accords sont possibles au vu de la règle que j’ai citée

le 20 avril 2018.

« …/…mais que j’en contacte qu’une d’entre elles » :  il s’agit de la négation NE… QUE :  ce qui nous donne « mais que je n’en contacte qu’une d’entre elles ».

le 21 avril 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.