Accord du participe passé ou non ?

« les coordonnées qu’elle a accepté de partager »

Contraste Débutant Demandé le 17 août 2020 dans Accords
2 réponse(s)
 

Bonjour

Je crois que non.
Parce que « les coordonnées » est le COD du verbe « partager », et pas du verbe « accepter ».
Alors, on n’a pas besoin d’accorder le PP « accepté ».

« les coordonnées qu’elle a accepté de partager » est déjà correct.

Edwin

Edwindwianto Grand maître Répondu le 17 août 2020

Oui, je suis d’accord avec vous Edwin.

le 17 août 2020.

Je suis d’accord avec vous deux. J’en profite pour rappeler les trois règles susceptibles de s’appliquer dans le cas d’un PP conjugué avec avoir et suivi d »un infinitif.

R1 : Le participe passé conjugué avec avoir et suivi d’un infinitif (avec ou sans préposition) s’accorde avec le complément d’objet direct qui précède quand l’être ou l’objet désignés par ce complément font l’action exprimée par l’infinitif. Il y a des exceptions , mais elle ne s’appliquent  pas ici.   Or, comme l’écrit Edwin (ou presque), le C.O.D. qu’ mis pour coordonnées est celui de partager et non d’accepter. Elle a accepté quoi ? Les coordonnées ? Non. Elle a accepté de partager quoi  ?  Les coordonnées.

R2 : Le PP s’accorde lorsque le C.O.D. se rapporte à la forme conjuguée (1) et reste invariable quand il se rapporte à la l’infinitif (2).
Il existe au moins trois procédés pratiques (ceux de l’ « intercalation », du « part. présent » et de « être en train de ». Ils ne  sont pas plus des règles que la fameuse méthode Wilmet (qui n’est du reste pas fiable à 100 %).

R3 : (elle a officiellement  un champ d’application réduit):On doit admettre l’absence d’accord dans le cas (1) ci-dessus et l’accord dans le cas (2), sauf en ce qui concerne le PP fait .
Champ d’application : Examens et concours dépendant du ministère de l’éducation (cf. arrêté « Haby » du 28 décembre 1976, relatif à des tolérances  grammaticales et orthographiques, paru au J.O.R.F du 9 février 1977).  Cet arrêté, que j’ai eu l’occasion d’évoquer plusieurs fois ici, est toujours en vigueur. Certains grammairiens en ont d’ailleurs généralisé le champ d’application (par ex. Pellat, Rioul et Riegel).

Prince Grand maître Répondu le 17 août 2020

Merci M. Prince
J’ai appris beaucoup de vous (+1)

Edwin

le 18 août 2020.

M. Prince

R1: Il y a des exceptions , mais elle ne s’appliquent  pas ici.

Des exemples svp

Merci

Edwin

le 18 août 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.