Accord du participe passé avec le verbe courir

Bonjour,
Je m’entraîne grâce aux exercices du projet voltaire dans la catégorie « excellence », et je ne comprends pas 2 corrections contradictoires qui portent sur l’accord du participe d’un verbe tel que « courir ». Je me permets de vous copier-coller les 2 items en conflit :
« Les cent mètres qu’il a courus »
« Les cinq cents mètres qu’il a couru »
La structure de phrase étant la même, à quelle correction dois-je apporter mon intérêt (accord ou pas d’accord)? Ou quelle est la subtilité qui m’échappe? Merci d’avance!

guinouet Débutant Demandé le 9 novembre 2015 dans Accords
4 réponse(s)
 

« Les cent mètres qu’il a courus » : ici, il s’agit de la course (de l’épreuve) – j’ai fait des « cent mètres » et non de la quantité.
donc on le considère comme un COD donc on accorde.
Ce n’est pas un complément circ. de quantité.

joelle Grand maître Répondu le 9 novembre 2015

C’était donc la subtilité qui m’échappait! En effet, je considérais « cent mètres » comme une mesure, et non comme le nom de l’épreuve… Merci beaucoup!

guinouet Débutant Répondu le 9 novembre 2015

Bonjour,

Voici la règle (et non la subtilité) qui s’applique aux participes passés  couru, valu, coûté, mesuré, pesé, vécu.

1- Ils sont invariables lorsque le complément placé avant le verbe est un complément de mesure, de prix, de prix , de mesure , de poids de temps.

Les deux kilogrammes que ce paquet a pesé. Ce paquet a pesé COMBIEN ? deux kilogrammes

2- Ils s’accordent avec le complément placé avant le verbe, lorsque ce complément est véritablement un complément d’objet direct.

Les paquets que j’ai soigneusement pesés. J’ai pesé QUOI ? les paquets (C.O.D).

Voici d’autres exemples pour fixe les idées:

Les vingt-cinq euros que ce livre m’a coûté. (Combien a -t-il payé ce livre ?)
Les dix minutes qu’il a couru ont suffi pour l’essouffler.(Combien de temps a-t-il couru ?)
Bien des épreuves ont marqué les trente ans qu’il a vécu en exil. ( Combien de temps est-il resté en exil ?)
Les conséquences les avez-vous bien mesurées. (C.O.D ─ conséquences).
Je n’oublierai pas les bons moments que j’ai vécus ici.( C.O.D─ moments).
L’architecte a inscrit les surfaces qu’il a mesurées. (C.O.D ─ surfaces).
Il a accédé à la situation que lui avaient value ses efforts. (C.O.D ─ situation)

czardas Grand maître Répondu le 9 novembre 2015

Merci encore,

Il s’agissait bien des règles que j’ai lues avec attention lors de la réalisation de mes exercices. Et je persiste à dire qu’il s’agissait pour moi d’une subtilité, ayant bien compris  ces règles, mais n’ayant pas saisi tout de suite qu’on ne parlait pas d’une distance, mais du nom d’une épreuve sportive pour les fameux « cent mètres ».

guinouet Débutant Répondu le 9 novembre 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.