Accord du participe passé avec infinitif sous-entendu

Bonjour,

Je n’arrive pas à comprendre l’accord des p. p. avec un infinitif sous-entendu, en particulier dans cette phrase-ci : « cet arriviste a obtenu toutes les faveurs qu’il a voulu. »

En comparant avec d’autres phrases où l’accord se fait de la même manière, il m’est impossible de comprendre pourquoi « voulu » est invariable. :/

Absalon Érudit Demandé le 16 juillet 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

Bonjour,

PP dit, dû, cru, pensé, permis, prévu, pu, su, voulu.
Les PP sont invariables quand ils ont pour objet direct un infinitif ou une proposition qu’il faut sous-entendre. Il y a donc une ellipse du C.O.D. C’est la règle.

Elle a visité toutes les boutiques de mode qu’elle a pu (   = qu’elle a pu visiter). 

Prince Grand maître Répondu le 16 juillet 2021

Merci pour votre réponse Prince !
Mon problème était que je ne savais pas quand le C.O.D était un infinitif (ou une proposition) sous-entendu mais entre-temps j’ai compris. Si l’on peut dire « toutes les boutiques de mode qu’elle a pu visiter », c’est qu’il y a un infinitif sous-entendu. Je dois admettre que sans passer cette « astuce », je ne saurais dire directement si l’infinitif est sous-entendu.

le 16 juillet 2021.

Dans votre exemple, faveurs peut être aussi bien complément de vouloir que d’un hypothétique obtenir qui ne serait pas répété. Vous avez donc le choix grammaticalement en fonction du sens (accord dit par syllepse ).
L’absence d’accord ne se comprend que si le complément est effectivement le verbe à l’infinitif.

Chambaron Grand maître Répondu le 16 juillet 2021

D’accord, donc c’est en fonction du sens que l’on souhaite donner à la phrase.
Merci 🙂

le 16 juillet 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.