Accord du participe passé

Pourriez-vous m’ôter d’un doute : dois-je oui ou non faire accorder le participe « jonché »
– et, dans l’affirmative, en application de quel mécanisme ? – dans le membre de phrase
 » … une couche de foin odorant qu’une main attentionnée avait, en prévision de notre arrivée, délicatement jonché (ou bien jonchée) de pétale de roses.  »  Je vous remercie par avance pour votre aide.

faustin31 Amateur éclairé Demandé le 20 mai 2016 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

Bonjour.
« Jonché  » est ici au passé composé formé avec l’auxiliaire avoir, donc s’accorde avec le COD, si celui-ci est placé avant le verbe.
« joncher » est un verbe transitif, qui signifie couvrir un lieu de fleurs, feuilles…
Le COD de joncher est le lieu que l’on couvre.
Dans votre phrase, c’est la « couche de foin » que l’on couvre, jonche.

« Un main attentionnée » avait jonché quoi ? : « que » qui représente « une couche de foin« , COD placé avant « jonché« , donc accord.
On écrira donc « jonchée » puisque que le participe passé s’accorde avec la « couche« .

» … une couche de foin odorant qu’une main attentionnée avait, en prévision de notre arrivée, délicatement jonchée de pétale de roses. »
Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 20 mai 2016

Merci ; votre réponse argumentée paraît convaincante. Je vais m’en tenir à cette solution.

faustin31 Amateur éclairé Répondu le 20 mai 2016

Rien ne vous empêche, selon le contexte, d’accorder avec le foin et d’écrire « jonché ». C’est selon ce sur quoi vous voulez insister et il ne peut y avoir de faute. Le « que » peut reprendre en effet « foin ».

le 20 mai 2016.

Oui, en effet. Tout cela vient encore une fois confirmer que le lecteur impartial analyse souvent mieux que le rédacteur.

faustin31 Amateur éclairé Répondu le 20 mai 2016

C’est pour cela qu’il existe des correcteurs invisibles et impersonnels, qui voient passer des trains, des romans, des poèmes, quelques essais et des nouvelles qui finissent par « je t’aime ».  C’est lassant, c’est génial, c’est humain…

le 21 mai 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.