Accord du participe passé

Bonjour,

J’ai un doute concernant l’accord du participe passé dans le cas suivant :

Quand « vous » désigne plusieurs personnes doit-on écrire au passé composé :

« Cela vous a inquiété » ou « Cela vous a inquiétés »

J’aurais tendance à privilégier la seconde solution.

Même question quand « vous » désigne plusieurs sujets féminins (ici des sœurs), dit-on au passé composé

« Cela vous a surpris » ou « Cela vous a surprises » (ici je penche pour la première solution)

Y-a-t-il un moyen mnémotechnique ou autre pour ne plus se tromper dans ces cas de figure.

Merci d’avance pour votre aide 😉

Herfred Débutant Demandé le 26 janvier 2019 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 

Bonsoir Herfred. 

1. Cela vous a inquiété » ?
Trois  cas quand il s’agit de « plusieurs personnes » :
– un ensemble de femmes ==> Cela vous a inquiétées.
– un ensemble d’hommes ==> Cela vous a inquiétés.
– un ensemble mixte ==> Cela vous a inquiétés (application de la règle « le masculin l’emporte sur le féminin »).

Il convient d’apprendre  les règles régissant l’accord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir.
La règle générale est la suivante : Le participe passé employé avec avoir s’accorde en genre et en nombre avec le C.O.D. quand celui-ci est placé avant ce participe.
Ex. : Cela vous a inquiété(x) où vous =  plusieurs femmes : Cela a inquiété qui ?  vous = des femmes ==> le C.O.D. est placé avant le participe et est  fém. pluriel ==> Cela vous a inquiétées.

2. Accord du participe passé. Il existe une méthode simple :  la méthode Wilmet, mais elle n’est pas fiable dans la totalité des cas. 

Prince Grand maître Répondu le 26 janvier 2019

Je trouve que votre référence à cette méthode est intéressante. Une fois n’est pas coutume, j’apporte un texte qui l’illustre de manière humoristique. Lisez le texte de Cavanna, le troisième de la suite de textes encadrés.

le 26 janvier 2019.

Merci beaucoup

Herfred Débutant Répondu le 26 janvier 2019

Pour votre deuxième question, on accorde aussi : cela vous a surprises.
Une étude montre qu’à l’oral, les femmes n’accordent majoritairement pas le participe passé de surprendre avec le pronom les désignant : ça m’a surpris, ça nous a surpris, ce qui s’est passé. Mais les règles académiques commandent de faire l’accord : ça m’a surprise, ça nous a surprises.

Numeric Maître Répondu le 26 janvier 2019

Est-ce que les hommes qui parlent aux femmes accordent le PP de surprendre avec le pronom les désignant ?
Quel est l’intérêt de cette étude pour l’apprentissage de la règle ?

le 26 janvier 2019.

Prince,

Vous écrivez :
« Le participe passé employé avec avoir s’accorde en genre et en nombre avec le C.O.D. quand celui-ci est placé avant ce participe.
Ex. : Cela vous a inquiété(x) où vous =  plusieurs femmes : Cela a inquiété qui ?  vous = des femmes ==> le C.O.D. est placé avant le participe et est  fém. pluriel ==> Cela vous a inquiétées. »

Je me permets d’apporter une rectification importante à cette règle que vous citez :
« Le PP employé avec l’auxiliaire « avoir » s’accorde en genre et en nombre avec le C.O.D. quand celui-là (et pas « celui-ci ») est placé avant L’AUXILIAIRE«  et non pas avant le PP.
Même si ça revient bien souvent au même.

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 27 janvier 2019

Je découvre votre texte aujourd’hui (20 février 2021).

Dommage pour vous que le Bon usage actuel (§ 942) ne soit pas d’accord avec vous !  🙂

« Le participe passé conjugué avec avoir s’accorde en genre et en nombre avec son objet direct quand cet objet le précède ; »

Prince Grand maître Répondu le 20 février 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.