Accords de participes

Svp, dans ces deux phrases, comment se fait  l’accord du participe?
« J’ai récité à mon frère les paroles de la chanson dont je t’ai (parler). »
« Les enfants se sont (habituer) à faire leur lit. »
Dans la deuxième phrase est-ce que on suit la règle des verbes pronominaux ? merciiii
Svp c’est urgent merci

 

mimadima Débutant Demandé le 2 août 2016 dans Accords
4 réponse(s)
 

Tout d’abord bonjour ! Ça fait toujours plaisir…

1/ « J’ai récité à mon frère les paroles de la chanson dont je t’ai (parler). »

Le participe passé employé avec avoir ne s’accorde jamais avec le sujet. Il s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct (COD), si celui-ci est placé AVANT le verbe.
J’ai parlé (à qui ?) à toi, « t' » est COI, (de quoi ?) de la chanson, COI. Les compléments qui répondent à la question à qui ? à quoi ? de qui ? de quoi ? sont des compléments d’objet indirects (COI).
Dans cette phrase, il n’y a pas de COD (qui répondrait à la question qui ? ou quoi ?), donc, le participe passé reste au masculin singulier.
=> « J’ai récité à mon frère les paroles de la chanson dont je t’ai parlé. »

2/ « Les enfants se sont (habituer) à faire leur lit. »

Le verbe s’habituer est un verbe occasionnellement pronominal (« habituer » existe). Vous appliquez la règle ci-dessus, comme s’il s’agissait d’un participe passé employé avec avoir.
Les enfants ont habitué (qui ?) eux-mêmes représentés par « s' ». Le COD  est bien « s' » placé avant le verbe => on fait l’accord :
=> « Les enfants se sont habitués à faire leur lit. »

Evinrude Grand maître Répondu le 2 août 2016

Merciiiiiii infiniment j’ai un problème avec les accords des participe quand le verbe est pronominal ,mais grâce a votre réponse je comprends mieux
Vous n’auriez pas un lien ou je peux m’excercer sur ce point

mimadima Débutant Répondu le 2 août 2016

Il y a plusieurs parties sur le sujet dans le Projet Voltaire : ici et .

Vous pouvez aussi essayer de vous entraîner avec ce site canadien.

Evinrude Grand maître Répondu le 2 août 2016

C’est vrai que c’est bien expliqué , vraiment bravo!

Estudiantin Maître Répondu le 2 août 2016

Merci de ton enthousiasme Estudiantin. Nos grands maîtres sont en vacances on dirait.

le 2 août 2016.

Oui heureusement que tu es là , c’est vraiment calme ça
manque de piment , j’aimerais des tas de questions de réponses,
des livres , la poésie, des mots anciens , nouveaux , tous ce qui
touchent aux savoirs .

j’aimerais te demander un service , mais tu n’es pas obligée !
L’explication du texte poète vos papiers !
Léo férré.
( you tube mike Hammered
le texte est écrit par gerald viredaz ( vidéo+texte)

le 2 août 2016.

Tout le monde a le droit de se reposer ! Sans compter  qu’ils ont dû dire et redire et reredire certaines explications, non ?

Le texte dont tu parles est un poème  ! Il  joue avec les mots, avec le vocabulaire des lettres et de la grammaire. Que voudrais-tu savoir ?

le 2 août 2016.

Oh oui , c’est pour ça que chambaron n’explique pas souvent
le participe passé , à force ça doit- être rébarbatif , je le comprends
toi aussi Evinrude peut-être que tu ne pourra plus le faire avec le même
engouement , expliquer chaque jours une même règle. c’est pour
ça que j’ai beaucoup d’admiration ….

En faite dans ce poème est-ce qu’il y a deux personnages ?

Et aussi je ne cerne pas de façon global ce qu’il dit juste des bribes!
c’est comme ci (pour moi) il me manquait des mots et que je devais reconstituer le texte , je comprends mais sans vraiment comprendre ?

EX: j’ai fait un bail de trois six neuf
aux adjectifs qui viennent se dorer le
mou à ma lanterne et j’ai joué au casino les subjonctifs la chemise
à claudel et les cons dits <moderne.

Est-ce métaphorique ? Et je suis fan de cette chanson 
donc c’est assez frustrant de ne pas cerner le texte.

le 2 août 2016.

Pour Léo, je sortirais nu dans la rue en pleine nuit, en grande savane…

On ne peut tout commenter ici : c’est trop riche, trop proliférant. Il y faut des jours et quelques longues soirées… Je n’avais jamais vu quelqu’un le citer ici. J’en ai les larmes aux yeux. Il est toujours vivant.

le 2 août 2016.

je savais que vous étiez formidable mais là ! Moi aussi
Léo férré me fascine .

Poète vos papier !
Comme à ostende .
et , basta   que je viens de découvrir sur you tube (album complet )
moi aussi je suis très très ému .
Merci chambaron !

PS; j’habite à 20 km de la maison qu’il a habité à st malo
j’y suis allé , sur ce petit bout de rocher( l’île du guesclin ) invité par des amis
quel émotion , toucher  les murs de cette maison,
et maintenant j’habite juste à coté ou René Chateaubriand
à vécu j’y vais très souvent . j’ai visité plusieurs fois
ce sublime château , où tout est resté d’époque d’ailleurs.

le 2 août 2016.

On ne va pas trop s’épancher ici, mais pour finir je ne peux que vous conseiller (si vous ne la connaissez pas encore), d’écouter Les Étrangers, en particulier la version en studio avec les sublimes dentelles du violoniste Ivry Gitlis…

le 3 août 2016.

Merci chambaron , vous avez raison !
Quel délice d’écouter ça au réveille ! Sublime…

le 3 août 2016.

Pour en finir avec ce hors-sujet, j’aimerais juste vous suggérer de lire cette préface écrite pour la chanson Poète…. vos papiers,  par Léo Ferré lui-même. Vous pouvez même l’écouter, lue par le chanteur/poète !

le 3 août 2016.

Sublime…

le 3 août 2016.

Evinrude,
Préface  est un texte chanté, à part entière. Comme souvent chez lui, le texte en circulation ne correspond pas tout à fait à la version interprétée en scène ou en studio. Mais on s’en fout un peu, non ? À ce niveau de création, on admet toutes les variations, chacune est admirable…

le 4 août 2016.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.