Accord de trois adjectifs singuliers après un nom pluriel ?

Bonjour ! Le groupe nominal suivant me paraît correct au niveau des accords (s au nom, pas aux adjectifs), mais j’ai un doute. Pourriez-vous me confirmer qu’il est effectivement bien orthographié ?

« Les libéralismes économique, politique et de mœurs. »

Merci par avance !

AntoineT Amateur éclairé Demandé le 14 septembre 2022 dans Accords

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

5 réponse(s)
 

Oui,  ; économique plus politique plus de moeurs = pluriel = S. ==> les libéralismes.

Prince Grand maître Répondu le 14 septembre 2022

Merci !

AntoineT Amateur éclairé Répondu le 14 septembre 2022

Bonjour AntoineT,

« Les libéralismes économique, politique et de mœurs. » est une phrase incorrecte

le libéralisme de mœurs n’existe pas  ; l’adjectif qui correspond à « de mœurs » est moral.

Votre phrase corrigée est :

« Les libéralismes économique, politique et moral….»  .

Merci à marcel1 pour sa rectification

 

Ouatitm Grand maître Répondu le 14 septembre 2022

Ce tour, d’usage fréquent, est tout à fait correct (extrait du Robert) :

Accord des adjectifs coordonnés

Lorsque plusieurs adjectifs épithètes  qualifient un même nom au pluriel, ils restent au singulier si chacun des adjectifs se rapporte à une seule des réalités désignées par le nom pluriel :

les gouvernements italien et allemand
→ Il n’y a qu’un seul gouvernement italien et qu’un seul gouvernement allemand.
les auteurs des dix-neuvième et vingtième siècles
→ Il n’y a qu’un seul dix-neuvième siècle et qu’un seul vingtième siècle.
marcel1 Maître Répondu le 14 septembre 2022

Vous avez raison.

je vais enlever la partie qui concerne les adjectifs de mon commentaire, le libéralisme de bonnes mœurs en revanche n’est pas un adjectif !

le 14 septembre 2022.

On évite :
— Les grand et petit chiens
On ne parle pas comme ça. On préfère :
— Le grand chien et le petit chien
— Le grand chien et le petit
— Les deux chiens, le grand et le petit
L’idée générale est de mettre un déterminant par chose à déterminer (on peut éventuellement analyser ce déterminant comme un pronom en l’absence de nom à suivre, ce qui revient au même).

L’écriture « les deux cérémonies civile et religieuse » (Mérimée 1837) est spéciale, avec ses trois adjectifs, et bien qu’elle soit présentée dans plusieurs grammaires comme la justification de l’accord distributif de l’adjectif, je penche plutôt pour une faute d’expression. On ne dit pas « les trois chiens blanc, roux et noir », ni « les deux applications théorique et pratique ».

Cette règle logique pour les adjectifs qualificatifs ne s’applique-t-elle pas aux adjectifs relationnels ? Les joueurs d’Angers et de Rennes… les joueurs angevins et rennais… C’est une bonne piste de réflexion. Mais la distributivité de l’adjectif ne passe pas vraiment le stade de l’individualisation : les deux capitaines angevin et rennais…

Certaines notions théoriques, abstraites, ne se mettent de toute façon pas au pluriel. La fabrication de ceci et la fabrication de cela, ça ne deviendra jamais les fabrications de ceci et cela. Dans ce sens, ne mettez pas « libéralisme » au pluriel, même s’il y a plusieurs sortes de libéralisme.
On peut utiliser la distributivité pour catégoriser, avec des noms apposés :
— le groupe A et le groupe B = les groupes A et B
— il y a trois libéralismes, le libéralisme A, le libéralisme B, et le libéralisme C = ce sont les libéralismes A, B et C.
Si vraiment vous voulez compter les libéralismes, votre début de phrase est peut-être syntaxiquement correct.
Mais si vous voulez parler du libéralisme, ce concept qui ne se met pas au pluriel, mais a plusieurs aspects, vous devez construire différemment :
— le libéralisme, qu’il soit économique, politique ou de mœurs… est…
— les différentes formes du libéralisme… sont…
Par curiosité, pourriez-vous nous donner la fin de votre phrase ?
— ces trois libéralismes sont…

MorganaFata Amateur éclairé Répondu le 16 septembre 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.