Accord de tout : Barbara est tout intelligence et toute subtilité

Bonjour,
Est-ce que l’accord des 2 adverbes « tout » est correct dans cette phrase : Barbara est tout intelligence et toute subtilité?
Merci.

Jean-Marie HRYWNIACK Membre actif Demandé le 28 août 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Votre question me semble plus délicate que l’habituelle interrogation sur l’accord de tout  devant un verbe ou un adjectif. Dans son sens de « entièrement », il devient effectivement adverbe et invariable, avec l’exception notable de l’accord au féminin devant une consonne ou un h aspiré (voir la position de l‘Académie)

Mais votre exemple renvoie à un autre cas, puisque devant un substantif on ne saurait parler d’adverbe. Je n’ai trouvé aucun article pertinent pour ce qui reste une formulation très littéraire. Je ne saurais mieux vous renseigner que le passage du TLFi (article tout, point I.5) que je vous joins. Il s’agit là d’un adjectif indéfini dont l’accord peut éventuellement se faire avec le sujet, mais que la tradition conserve souvent invariable dans des expressions figées (lire attentivement la remarque finale). Si vous construisez vous-même la tournure, vous êtes donc fondé à écrire aussi bien Barbara est tout intelligence  que Barbara est toute intelligence .

TLFi (CNRTL)
« 5. Littér., gén. inv. [Pour renforcer un subst. épith. ou attribut] Peuh, je suis d’apparence presque féminine, il est vrai. Mais là-dessous, voyez-vous, tout muscles (Toulet, Mariage Don Quichotte, 1902, p. 71).L’Espoir vaut bien un dîner en ville! Nous étions tout sourires quand nous sommes entrés dans le vaste salon bibliothèque où se trouvaient déjà Samazelle et son épouse (Beauvoir,Mandarins,1954,p. 207).Ces petits êtres tout spontanéité (Bourget, Laurence Albani, p. 290 ds Grev. 1986, § 955, p. 1453).

Loc. verb., au fig. Être tout feu tout flamme (pour qqc’/qqn) (v. feu1); être tout yeux (tout oreilles) (v. œil); être tout oreilles (v. oreille); être tout ouïe (v. ouïe); être (tout sucre et) tout miel*.

Rem. Dans cette accept., tout peut s’accorder avec le suj.; il est alors considéré comme un adj. qui le qualifie: Je suis sûr que vous êtes florissante, toute robes et fleurs (Mérimée, Lettres à une inconnue, t. 1, 1844, p. 236). »

 

Chambaron Grand maître Répondu le 29 août 2017

Bonjour,

Tout renforçant un nom épithète ou attribut reste invariable dans certaines locutions comme : « Être   tout feu , tout flamme ─ Être tout yeux tout oreilles »
En dehors de ces locutions, il est préférable de suivre la règle de tout adverbe devant un adjectif.

Il était tout énergie, toute vivacité.

Votre phrase est correctement écrite

Règle:

czardas Grand maître Répondu le 28 août 2017

Merci pour vos réponses.

Je m’apprêtais à faire une reformulation des réponses apportées lorsque je me suis aperçu que ce n’était pas clair pour moi.
Je préfère finalement proposer un ensemble d’exemples mêlant des noms attributs au masculin et au féminin, commençant par une voyelle ou une consonne, avec un sujet au masculin ou au féminin. J’ai pris en compte le genre du sujet, car j’ai compris qu’il y avait des cas où l’accord de tout pouvait se faire avec le sujet. Les exemples que je mentionne sont hors les locutions où tout n’est pas accordé.

Nom commençant par une consonne :

Règle telle que je l’ai comprise : tout adjectif indéfini s’accorde avec le nom s’il est féminin.

Je proposerais ces exemples, certains ayant déjà été cités :

  • nom féminin : il était toute vivacité, toutes sensations
  • nom masculin : il était tout pragmatisme, tout muscles
  • le sujet au féminin n’intervient pas dans l’accord :
    • elle était toute vivacité, toutes sensations
    • elle était tout pragmatisme, tout muscles

Nom commençant par une voyelle :

Règle telle que je l’ai comprise : si le nom est féminin, tout peut s’accorder avec le sujet féminin, ou bien peut ne pas s’accorder (tout  avec la valeur de entièrement).
Il n’y a pas d’accord si le nom est masculin (tout avec la valeur de entièrement).

Je proposerais donc ces exemples, certains ayant déjà été cités également :

  • nom féminin :
    • sujet féminin : Barbara est toute intelligence (accord avec le sujet), ou Barbara est tout intelligence (tout avec la  valeur de entièrement)
    • sujet masculin : Pierre est tout intelligence
  • nom masculin :
    • sujet féminin : elle était tout altruisme
    • sujet masculin : il était tout altruisme
Jean-Marie HRYWNIACK Membre actif Répondu le 2 septembre 2017

Votre question est des plus intéressantes, mais clairement une cause de migraine. À titre d’exemple, voici le thème longuement traité sur un blog de langue (sans garantie de ma part) : Langue-française.net. Même le modérateur sèche !

J’ai trouvé le cas traité par Le Bon Usage  de M. Grevisse (XIIIe édition) en §§ 617 et 955, mais il ne fait que constater la variété des usages.

le 2 septembre 2017.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.