Accord de l’épithète

Bonjour. Avez-vous remarqué que le féminin pluriel des épithètes suivants ne prennent pas l’accord en « aux« : « des relations internationales, des opinions partiales, des plantes orientales« . Alors que l’on dit au masculin pluriel : « des droits internationaux, des pays orientaux et des juges partiaux« . Quelle est l’explication ? Merci.

Lauren Maître Demandé le 15 avril 2017 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 

C’est tout simplement la règle de base de formation du féminin, on ajoute e :
« international » « internationale ».

C’est aussi la règle simple du pluriel des noms ou adjectifs en -al, qui font leur pluriel en -aux (sauf les exceptions) :
« un cheval » « des chevaux »  —  « un droit international » « des droits internatonaux »

Ce n’est pas plus compliqué que ça, il ne faut pas mélanger le genre et le nombre, ils obéissent à leurs propres règles.

jean bordes Grand maître Répondu le 15 avril 2017

Epithète est du féminin, on dira les « épithètes suivantes ». En outre, une épithète désigne la fonction de l’adjectif qualificatif quand celui-ci est placé près du substantif déterminé.
L’adjectif suit  en principe quatre accords selon le nom ou son équivalent : masculin singulier et masculin pluriel ; féminin singulier et féminin pluriel.
national, nationaux, nationale, nationales. Rien que de très normal, le féminin pluriel ne s’écrit jamais en « aux ».

Les adjectifs qui se terminent par “al” ont un pluriel en “aux”:
Max est original. Ils sont originaux, mais elles sont originales.
Un plat régional, à vous de jouer.

joelle Grand maître Répondu le 15 avril 2017
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.