Accord complément du nom avec adjectif V2

Bonjour, j’avais récemment posé une question,mais cela reste encore flou.

On m’a dit par exemple, que pour accorder un adjectif avec le nom principal au lieu du complément du nom,il faut placer l’adjectif avant le complément du nom. Cependant, est ce que dire un module personnalisé de révision a vraiment du sens ?

Est ce qu’il y a une règle spéciale pour savoir ?

Comment faire pour savoir que l’accord ait du sens ?

Est ce que l’accord du complément se fait au choix ?

Par exemple mettre en valeur soit le nom principal ou le complément du nom ?

Un autre exemple:

Des cuisses de poulet surgelé(es).Est ce que ce sont les cuisses qui sont surgelés ou le poulet ?

Pareil pour : une forêt de conifères rasé(es) par le feu.
C’est avec forêt ou conifères qu’il faut accorder ?

Gegeo Membre actif Demandé le 19 août 2022 dans Accords

une forêt de conifères rasée ou rasés (rasées n’est pas possible).

le 20 août 2022.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

4 réponse(s)
 

Bonsoir Gegeo,

C’est vraiment du cas par cas. Il y a des fois où seul un accord est possible : « Un bouquet de fleurs cultivées », où on voit bien que le bouquet ne peut manifestement pas être cultivé, et d’autres où le choix est possible. C’est le cas de vos exemples, même si pour le premier, on choisira plutôt l’accord avec « cuisses », dans la mesure où le poulet est sans doute (en fait, je ne connais pas les procédures suivies par l’industrie alimentaire) découpé avant d’être congelé. L’accord avec « poulet » laisse entendre que le poulet est surgelé, puis découpé. Pour le second, on peut aussi bien dire « Une forêt dont les pins ont été détruits par le feu » –> Une forêt de pins détruits par le feu, que « Une forêt (de pins) détruite par le feu » –> Une forêt de pins détruite par le feu. Personnellement, j’aurais plutôt tendance à accorder avec le tout (forêt), qu’avec les parties (les pins), mais c’est un choix non guidé par des raisons sémantiques, puisque de ce point de vue, les deux accords sont OK.

souriceau Maître Répondu le 19 août 2022

Mais,est ce qu’il y a une technique précise pour savoir N

Gegeo Membre actif Répondu le 19 août 2022

Bonsoir,
Comme souriceau vient de l’expliquer, la méthode qui permet d’accorder est… la réflexion !
Ce qui est surgelé, ce sont les cuisses, le reste du poulet n’est pas là.
Ce qui est rasé, c’est la forêt, a-t-on déjà vu un arbre rasé ? Non! abattu, étêté, découpé, effeuillé, etc., mais pas rasé.
Vous pouvez poser 19 fois la question, la réponse sera toujours la même : le sens décide, et trouver le sens vous appartient.

le 19 août 2022.

Exactement, mais parfois cela revient au même, ou pouvez avoir envie d’insister sur un élément : dans le cas de la forêt de pins (pinède ?) rasée, le fait d’accorder avec forêt met en lumière l’ampleur de la destruction, la totalité… d’ailleurs rasé est à prendre au sens figuré…
Pour le module de révision personnalisée, il me semble que pour que le module soit personnalisé, il faut que la révision le soit : on décide d’abord du contenu de la révision en fonction des besoins de la personne et de ce fait le module est personnalisé, donc finalement cela revient au même…

le 20 août 2022.

Je reprends votre question : Cependant, est ce que dire un module personnalisé de révision a vraiment du sens ?

Du sens, oui. On comprend. Mais je ne pense pas qu’on le dirait.
La place de l’adjectif est assez complexe en français. Il faut tenir compte de plusieurs critères :
la longueur
L’adjectif long (3 syllabes et plus) a tendance à se placer après le nom, le court, avent.
Une personne admirable – un être extraordinaire – une grosse bêtise.
On peut quand même parfois le changer de place   mais on a alors un effet : une admirable personne (léger changement de sens), une extraordinaire aventure (notez qu’on ne dira pas un extraordinaire être, le nom est trop court) – une bêtise grosse (extrêmement peu probable ou alors l’adjectif est allongé d’un adverbe : une bêtise très grosse).
la présence ou non d’un complément de nom
Il se place après le complément du nom ou parfois avant le nom
une voiture de course magnifique – une magnifique voiture de course – °une voiture magnifique de course (non)
– la place
La place de l’adjectif détermine très souvent son sens :
un homme grand (taille) un grand homme (jugement moral)
Une idée pure (sans arrière pensée) – une pure idée (seulement une idée, sans application concrète)

Comme « personnalisé » est long et ne peut prendre une valeur morale, on ne peut le placer avant le GN : °un module personnalisé de révision ne se dit pas. On est tenu de dire : un module de révision personnalisé. Au cas où il reste une ambiguïté sur le nom qualifié, on s’arrange pour la lever, d’une façon ou d’une autre, si nécessaire.
Remarque : Pas de véritable ambiguïté d’ailleurs dans la formule « module de révision personnalisé : c’est bien le module qui est personnalisé, le programme de révisions s’adaptant à chaque cas.

Les révisions seront personnalisées dans un module…. faux  >> dans des modules différents selon les besoins. On est ici obligé de requalifier les modules !

Tara Grand maître Répondu le 20 août 2022

Je n’ai pas compris le rapport avec la valeur morale ?

Gegeo Membre actif Répondu le 20 août 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.