Accord avec « toute une série de… »

Répondu

Bonjour,

En Belgique, on utilise très souvent la formule « toute une série de ». Bien entendu, je n’en trouve trace dans aucune grammaire. La question qui se pose est : est-il bien raisonnable d’accorder le verbe qui suit au pluriel ? Dans 99 % des cas, j’entends (ou je lis) l’utilisation du pluriel.

Ex. : Avec ce débat, toute une série de questions s’ajouteront à celles qui nous occupent déjà.

Mon hésitation vient du fait que, généralement, lorsqu’on utilise l’article indéfini « un » devant un collectif, on choisit l’accord au singulier ou au pluriel selon le sens que l’on veut donner.

Ex : Une masse de documents précieux a été détruite au cours des ans.
Une masse de renseignements ont été recueillis.

Mais si l’on insiste sur le collectif, on accorde avec celui-ci :
Une grande masse de renseignements a été recueillie.

Avec « toute une série », « toute » me donne l’impression d’insister sur « série », et donc entraîner l’accord du verbe au singulier.

Bref, quelques éclaircissements/avis/références m’aideraient beaucoup.


Renaud1974 Érudit Demandé le 2 juin 2015 dans Accords
6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Le « toute » de cette expression, assez familier, est un peu trompeur. Il remplit mal la fonction de décrire l’intégralité d’un ensemble, comme dans « toute une classe d’élèves est sortie en rang » par exemple.

Le sens de cette phrase me semble donc plutôt amener à penser qu’on ajoute des questions à d’autres questions, et non une série à d’autres séries. Personnellement, j’accorderais le verbe au pluriel.
D’ailleurs faites le test en insérant un pronom relatif :  Toute une série de questions  (qui) s’ajouteront à celles […]

Mais la dispersion de nos réponses prouve qu’il y a là beaucoup de subjectivité et que les  « erreurs » en ce domaine sont fréquemment vénielles.

Chambaron Grand maître Répondu le 4 juin 2015

Bonjour,

Voici un site où vous trouverez des réponses.
http://www.aidenet.eu/grammaire04c.htm

et le bon usage de Grevisse § 422. Douzième édition.

czardas Grand maître Répondu le 2 juin 2015

Bonjour,
Je me permets de rectifier une affirmation dans la question :

– Si le nom collectif est précédé de l’article défini (le, la), d’un démonstratif (ce, cet, cette), d’un possessif (mon, sa, etc.) ou s’il est employé avec un adjectif épithète, l’accord se fait généralement avec le nom collectif au singulier car on considère qu’il est alors mis en relief.

L’ensemble des tableaux est agréable à regarder. La foule des spectateurs est arrivée.
Un groupe impressionnant de badauds s’était formé (l’adjectif impose l’accord avec groupe).
Cette bande de pillards a dévasté la région (le démonstratif impose l’accord avec bande). Le gros des troupes a quitté la ville.
Le nombre de victimes est élevé (le sens impose le singulier : c’est le nombre qui est élevé).

– Pour le reste, l’accord se fait soit avec le collectif au singulier, soit avec le complément du nom au pluriel, selon le sens que l’on veut donner. c’est l’intention.

– Avec les expressions de quantité la plupart, (bon) nombre ou quantité (employés sans article), etc., l’accord se fait toujours avec le complément. Si ce dernier n’est pas exprimé, il est censé être au pluriel.

La plupart des gens sont mécontents. La plupart sont mécontents (pluriel implicite).
La plupart du temps est consacré à l’étude. La plupart de son héritage a été dilapidé.

Quantité de personnes sont persuadées d’avoir perdu leur temps.Bon nombre se sont plaints.

Beaucoup se sont plaints. Beaucoup d’entre vous sont déjà venus. J’en connais beaucoup qui ne sont pas contents (en impose la pluralité).

joelle Grand maître Répondu le 2 juin 2015

Merci pour ces premières réponses et ces premières pistes.

Dans le cas qui me préoccupe, « toute »,  dans l’expression « toute une série de »,  est considéré comme un prédéterminant selon le Grevisse § 616 (13e édition). Doit-on alors considérer que le collectif singulier (série) est mis en relief par ce prédéterminant comme s’il l’était par un adjectif ? Le verbe serait alors au singulier ? À moins qu’on ne soit face à une syllepse ?

         Avec ce débat, toute une série de questions s’ajoutera à celles qui nous occupent déjà.
         ou
         Avec ce débat, toute une série de questions s’ajouteront à celles qui nous occupent déjà.

Renaud1974 Érudit Répondu le 2 juin 2015

C’est le sens en effet que l’on peut percevoir. Il faudra mettre le singulier.

le 2 juin 2015.

Il me semble que la présence du prédéterminant toute avant le collectif et son complément appelle l’accord au singulier : « Avec ce débat, toute une série de questions s’ajoutera à celles qui nous occupent déjà. »

jean bordes Grand maître Répondu le 2 juin 2015

Je pense qu’il s’agit plutôt d’interprétations que d’erreurs.

jean bordes Grand maître Répondu le 4 juin 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.