Accord avec témoin

Bonjour,

si je suis une femme, est-ce que je suis quand même un témoin silencieux ou une témoin silencieuse?

Merci!

Charamella Débutant Demandé le 19 mai 2019 dans Accords
Ajouter un commentaire
4 réponse(s)
 

Je me demande bien comment masculiniser la phrase j’ai été la victime d’une arnaque si je suis un homme… Le premier qui dira « le victime » ou « le victin » devra assumer avec conviction sa position.
Le déchainement idéologique récent sur le sujet de la féminisation n’a pas fini d’amener les braves gens (tiens un mot dont le genre est bien volatile) dans des ronciers obscurs dont ils ressortent écorchés.
Il n’était initialement question que d’élargir plus clairement le champ des appellations des titres et des fonctions  dans la société. Or, des mots comme témoin ou victime et bien d’autres n’en sont pas. Si je dis : elle est l’objet de calomnies, qui va songer à chercher le féminin  d’objet ? Une femme peut être le fer de lance d’une action, le maillon d’une chaine ou que sais-je… Il s’agit là d’images de circonstance formées par métonymie et par élimination  de l’élément sexué. On n’est pas témoin par naissance ou par nature, cela n’a rien à voir avec la personne (tiens un mot sans masculin). D’ailleurs même un objet peut s’en accommoder : cette plage a été le témoin de nos premiers baisers,
La facilité de former un mot féminisé ne devrait jouer aucun rôle, c’est juste qu’on n’a pas à sexualiser une image ou un rôle. Cela se sent encore plus avec les pluriels ; qui différencie spontanément le sexe des manifestants, des morts, des réfugiés, des gagnants, etc. ? Le sens collectif fait disparaitre une seconde fois l’intérêt de préciser les sexes.
Le sujet continuera de partager les plus passionnés, mais in fine cela ne prendra que peu car la linguistique reprend toujours ses droits et dépasse les choix idéologiques.

Chambaron Grand maître Répondu le 20 mai 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour Charamella,

Désolée pour vous mais témoin est un nom masculin uniquement, vous serez donc un témoin silencieux même si vous êtes une femme.

Bonne journée

LaurenceA Grand maître Répondu le 19 mai 2019

Le wiktionnaire donne en note:

  • Le mot peut désigner des hommes ou des femmes, en restant au masculin. Cependant, l’usage au féminin pour désigner une femme existe aussi, mais reste rare :
    Un flic avait commandité le meurtre d’une témoin qui l’accusait de brutalité. — (Michel Embareck, Personne ne court plus vite qu’une balle, L’Archipel, 2015)
  • Les mots féminins témoignesse et témointe pour désigner des femmes sont, eux, très rares. Le mot témouine, beaucoup plus fréquent, est du registre très familier.

Le mieux est de rester sur le masculin.

le 19 mai 2019.
Ajouter un commentaire

Merci pour votre réponse!

Bonne journée!

Charamella Débutant Répondu le 19 mai 2019
Ajouter un commentaire

La parité doit avoir plus de place dans la langue.

D’ailleurs, Le guide « Femme, j’écris ton nom… Guide d’aide à la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions 1999 » précise que l’on peut dire « UNE/LA témoin » (et je ne me suis jamais gêné de le dire lorsque j’étais pénaliste, n’en déplaise à l’A.F., qui considère ce nom comme uniquement masculin). Il faudrait employer le déterminant féminin  lorsque, au moins, cela ne paraît pas poser un problème insurmontable : La police interroge la témoin. Faites entrer la témoin !  Etc. Qu’en pensez-vous Mesdames ? Laurence ?

Extrait du Guide (p. 24) :

« Remarque 2 : La solution de l’épicène a été retenue pour les quelques rares cas dont la féminisation est sentie comme difficile (voir infra, p. 30 et 32) : une chef, une clerc, une conseil, une témoin. L’adjonction du -e est facultative pour les mots
dont le féminin est attesté : une camelot(e), une mannequin(e), une marin(e), une matelot(e), une médecin(e). »

Bonne nuit.

Prince Grand maître Répondu le 19 mai 2019

Bonjour Prince,

Personnellement, je préfèrerais qu’il y ait plus de parité et d’égalité dans la société! 🙂

Bonne journée

le 20 mai 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.