Accord avec « faire » / « tout » devant un adjectif féminin

Bonsoir,
J’ai deux questions.

1) Dans la phrase suivante, j’ai un doute avec « faire. ». Dans celle-ci, « faire sportive » est-il bien figé ? Je pense que « sportive » doit rester au singulier car on donne à « faire «  le sens de donner l’impression du.
– J’ai des lunettes toutes noires et elles font sportive(s)
C’est comme l’exemple :
– Ces hommes font royal
Ces hommes ont un air royal, on donne l’impression du.
Il en aurait été autrement dans les autres cas, où l’on donne bien à « faire » une valeur d’attribut :
– Ces hommes font généraux
– Elles font esclaves
J’avais déjà posé une question du genre, mais c’est encore un peu vague. Pouvez-vous me dire si tout ce raisonnement est correct ?

2) On n’accorde pas « tout » devant un adjectif féminin commençant par une voyelle, mais on l’accorde devant une consonne pour des raisons d’euphorie. C’est bien cela ?
– Ces filles sont tout agacées (adverbe)
– Ces lunettes sont toutes noires (adverbe mais accord pour euphonie)
Mais est-il possible d’accorder la phrase suivante en sous-entendant « qu’elles sont toutes, chacune d’elles agacées » ?
– Ces filles sont toutes énervées

Merci pour vos réponses

Tony Grand maître Demandé le 3 mai 2018 dans Accords

« …mais on l’accorde devant une consonne pour des raisons d’euphorie » : je pense qu’une petite lettre a changé le sens du mot et que vous vouliez écrire « euphonie ». Votre question vous mettrait-elle dans un état euphorique ? happy

le 4 mai 2018.

Oups .. Bah décidément, j’ai la poisse .. Vous me rendez bien la pareille 🙂

le 4 mai 2018.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

3 réponse(s)
 

1) Quand on emploie la tournure « faire chic », « faire riche » ou autre, il s’agit à mon sens d’une tournure elliptique pour « faire un effet chic » ou « avoir un effet riche ». Il me semble que l’adjectif doit rester au masculin singulier et donc être en accord avec « effet » même éliminé. Pour vos exemples, je suis gênée sur le plan sémantique, car « esclave », « général » ou que sais-je encore, ne relèvent pas de l’effet mais d’une réalité ou d’un statut. Donc, « faire général » ne veut pas dire grand-chose.
Enfin, à l’écrit, le verbe « faire » – assez pauvre et passe-partout – se remplace par un verbe plus précis pour exprimer ce que vous souhaitez :
– ces personnes sont traitées comme des esclaves, il a pris la pose d’un général victorieux, cet homme présente un visage de roi…

2) « Elles sont toutes énervées » : cela peut signifier bien sûr « la totalité » ou sans exception. En ce cas, on accorde. De même que : « ils sont tous contents ».

joelle Grand maître Répondu le 4 mai 2018

Merci pour votre explication très claire Joëlle 🙂
Comme vous le précisez, le verbe « faire » est utilisé un peu comme « passe-partout » .. Donc j’en conclus qu’il vaut mieux le remplacer par un verbe plus précis

le 4 mai 2018.

Je répète ma question car je suis de plus en plus étonnée lorsque je lis ce qui est écrit ci-dessus :
– « soit sportif est un adjectif qui s’accorde, donc on écrira sportives ;
soit c’est un adverbe, et il n’est pas question du singulier sportive, mais de sportif. »
–  » j’en conclus que j’ai le choix entre l’adverbe « font sportif » et l’attribut « font sportives  »
Depuis quand « sportif » et, pire encore, « faire sportif » sont des adverbes ???…
A ma connaissance, et jusqu’à preuve du contraire, l’adverbe construit avec « sportif » est « sportivement ».
Mais peut-être faut-il que je retourne à l’école…

Clic Grand maître Répondu le 4 mai 2018

Vous avez raison, en partie.
Aujourd’hui, dans un registre très familier, voire relâché, on utilise beaucoup d’adjectifs comme des adverbes : ça fait clean, ça fait pro, ça fait triste…
Donc pourquoi pas « ça fait sportif » ?

L’expression « l’adverbe « font sportif » » est évidemment une erreur de frappe.

Je vérifie dans le Wiktionnaire :
Faire 19. (Familier) Donner l’air, créer une impression particulière.
Ces lunettes, ça fait vraiment intello.
Ils truffent leurs communiqués de mots comme responsabilité sociale ou écologie, pour faire bien, pour faire moderne, mais tout ça, c’est de la poudre aux yeux.
Non, pas un 4×4, ça fait nouveau riche.

le 4 mai 2018.

Certes, l’usage de mots adjoints au verbe « faire » évolue, comme le montrent les exemples que vous donnez.
Cela ne veut pas dire pour autant que ces mots soient des adverbes. A mon sens, tant qu’ils n’auront pas été déclarés comme tels, ils restent des adjectifs.
Que l’usage détourne certains mots, certaines tournures et fasse évoluer la langue (en bien ou en mal, là n’est pas le problème), c’est un fait, mais cela permet-il d’octroyer des attributs grammaticaux nouveaux aux mots ?
Je pense que, tout au plus, on peut parler d’expressions (nouvelles), mais pas d’adverbes.

le 4 mai 2018.

Comme l’a indiqué Laurent, il y a une tendance aujourd’hui d’utiliser l’adjectif comme adverbe ..
Le site « parler français », site très populaire et professionnel, en a fait un article. Je cite deux exemples parmi les siens :
– Nous pouvons dormir tranquille(s)
– Elles partent tranquille(s)
« tranquille » dans dormir, partir tranquille peut caractériser soit la manière dont la personne dort, part (dans ce cas, il est interchangeable avec tranquillement), soit l’état de la personne pendant qu’elle dort, part (dans ce cas, il est attribut)
Cependant, la majorité des grammairiens prônent pour l’accord de l’adjectif utilisé adverbialement chaque fois que cela est possible. Sinon, il faut recourir à l’adverbe classique. Par exemple, j’ai trouvé une phrase dans laquelle il n’est pas possible d’accorder l’adjectif :
– Elles sont givrées total
« total », adjectif, est employé adverbialement, il a la valeur de « totalement ». Il ne peut pas varier car il ne peut pas définir l’état de la personne dans ce contexte, contrairement à « tranquille » dans l’exemple précédent.
De ce fait, ça dépendra de l’adjectif utilisé.

le 4 mai 2018.

Pour conclure, (j’oubliais), c’est ce qui semble être le cas avec notre exemple « font sportif ». « sportif » est un adjectif utilisé à valeur adverbiale. Mais il peut aussi être utilisé pour définir l’état des lunettes « font sportives ».

le 4 mai 2018.

Pour la remarque de Clic, en effet, il faut plutôt évoquer l’emploi adverbial de l’adjectif mais en aucun cas admettre qu’un adjectif se « transforme » en adverbe.  Les appartements coûtent cher. ==>L’adjectif « cher » reste un adjectif mais employé adverbialement.

le 4 mai 2018.

1) On en a déjà discuté, c’est vrai.
On a d’ailleurs dit que « faire » n’étant pas un verbe d’état, attendait un adverbe : « Ces hommes font esclave ».
(« faire général », je ne comprends pas , car général (d’armée) n’est pas un adjectif, et faire général au sens de banal ou de commun, ça veut dire quoi pour des hommes ?)
Ils font sale, ils (ne) font pas propre, ils font royal…
Cela dit, je ne suis pas convaincu que « faire + adverbe » soit toujours approprié.

Par ailleurs, vous ne poussez pas la logique jusqu’au bout. Vous écrivez : « Je pense que « sportive » doit rester au singulier car on donne à « faire «  le sens de donner l’impression du. »
La question est plutôt :
soit sportif est un adjectif qui s’accorde, donc on écrira sportives ;
soit c’est un adverbe, et il n’est pas question du singulier sportive, mais de sportif.

2) Oui.

e_magnin Grand maître Répondu le 3 mai 2018

Je suis très étonnée : « sportif » serait un adjectif mais aussi un adverbe ?

le 4 mai 2018.

Merci pour votre explication Laurent, c’est plus clair à présent.
En effet, vous avez raison je n’ai pas poussé la logique jusqu’au bout. Je me suis trompé.
De ce fait, j’en conclus que j’ai le choix entre l’adverbe « font sportif » et l’attribut « font sportives »
Dans la phrase :
– Ces homme font enclave(s)
Je pense que le pluriel est préférable, je veux donner à « faire » une valeur d’attribut, le sens du verbe « paraître ou sembler ». Ces hommes semblent esclaves.
Dans « ces hommes font sale » là c’est clairement en général, c’est l’impression.
Quant à ces hommes font généraux, je donne là aussi à « faire » valeur d’attribut au sens de « paraître ». Si cela est possible 🙂

le 4 mai 2018.

« Merci pour votre explication Laurent, c’est plus clair à présent »
« Ces homme font enclave(s) »
« …mais on l’accorde devant une consonne pour des raisons d’euphorie »

En fait, Raoul, vous ne vous relisez pas.

le 4 mai 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.