accord « au bras » ou « aux bras »

Bonjour à tous,

Je me pose la question suivante:

« Quand je la vois au bras de ces inconnus »

Faut-il mettre « au bras », ou « aux bras »?

Merci

Thomoios Débutant Demandé le 11 août 2020 dans Accords
7 réponse(s)
 

En réponse au commentaire de Tara.
Oui, mais à partir du moment où le déterminant se fléchit, ce qui est le cas ici : être au bras / à son bras / à leur(s) bras, rien n’empêche l’accord pluriel, et ce même si l’expression est considérée figurée (ce qui à mon avis se discute, mais ça n’influe pas sur l’accord).

C’est ce que j’ai voulu montrer en donnant l’exemple de casser sa pipe où au propre comme au figuré le déterminant n’est pas invariant : casser ma / ta / sa pipe / leur(s) pipe(s), etc. Mais où effectivement on ne peut pas ajouter de compléments ou faire varier le verbe dans la version figurée :

Il est mort : *Il a pété sa pipe / *Il a cassé sa bouffarde / *Il a cassé sa vieille pipe, etc.

Même phénomène avec Se payer la tête de quelqu’un – expression incontestablement figurée pour le coup : se payer leur(s) tête(s), exemples ici.

phil-en-trope Grand maître Répondu le 12 août 2020

Bonsoir,

Etre au bras de qqn, parce qu’il la tient par un seul bras  ou/et elle fait de même.
Dict. de l’Ac. fr. : Elle tenait son mari par le bras.

« Quand je la vois au bras de ces inconnus »
Si elle est entre deux inconnus, qu’elle tient chacun par le bras, le pluriel se défend : Je l’ai vue passer aux bras de deux inconnus. 

Prince Grand maître Répondu le 11 août 2020

Bonjoir,

Bah, c’est la récurrente question de l’accord pluriel collectif vs singulier distributif, lorsqu’on est en présence de plusieurs possesseurs chacun « possédant » un « objet » « identique » (voir les fameux leur(s) chapeau(x), leur(s) femme(s), etc. facilement trouvable sur la toile).
Si on considère les « objets » « possédés » de façon globale, on accordera au pluriel, si on considère chaque objet individuellement, on accordera au singulier.

Donc dans le cas présent : Quand je la vois au(x) bras de ces inconnus / à leur(s) bras.

(être au bras de quelqu’un, c’est le tenir pas le bras, non ? exemples)

phil-en-trope Grand maître Répondu le 12 août 2020

Mais oui, bien évidemment ! Les exemples concernant la mariée qui entre dans la mairie ou dans l’église au bras de son père sont clairs à ce sujet.

Bonne nuit.

le 12 août 2020.

Pourtant si, il s’agit bien du membre supérieur !

« Quand je la vois au bras de ces inconnus »

Dictionnaire de l’Académie française, s.v. Bras :

« Spécialt. Présenter, offrir, donner le bras à une femme, tenir son bras arrondi afin qu’elle puisse s’appuyer dessus en marchant. Prendre le bras de quelqu’un. Elle était au bras de son mari. Se promener bras dessus, bras dessous, se donner le bras avec amitié, le bras de l’un passé sous celui de l’autre. » 

Où voyez-vous ici l’idée de « aller étroitement serrée  contre lui » ?

Prince Grand maître Répondu le 12 août 2020

Je viens mettre mon grain de sel…
Avec elle était aux bras de ses amis, l’image qui s’impose à moi est une personne plus ou moins évanouie  portée dans les bras de ses amis.
Je vois mal -et je rejoins Bamako- une personne tenant le bras de plusieurs amis.

Se donner le bras –  donner le bras – se tenir par le bras – être au bras de sont des expressions plus ou moins figées. On ne dit pas par exemple : ils se donnaient leurs bras blancs / le bras écorché par les ronces (difficile de trouver des exemples, vous m’excuserez j’espère).
Ces expressions désignent une attitude codifiée comme par exemple aller à pied ou « pied » ne se met pas au pluriel bien qu’en général (et d’ailleurs pour que la chose ce soit possible) on ait deux pieds.

Tara Grand maître Répondu le 12 août 2020

Bien

Visiblement c’est une épineuse question… Merci à tous de vos réponses; mais à l’arrivée, que conclure? J’ai l’impression que les deux solutions sont possibles… Je penche peut-être pour « aux bras »; Est-ce une zone de non droit de notre chère langue française..?

Thomoios Débutant Répondu le 12 août 2020

Pour moi, il ne fait aucun doute que l’accord pluriel est possible. On est dans ce cas, extrait du site Bescherelle :

Si chaque possesseur a un seul objet, le singulier et le pluriel sont admis.

Les enfants ont mis leur chapeau ou leurs chapeaux.

le 12 août 2020.

Oui je me range à cette explication: les deux solutions sont possibles, on est dans ce cas je pense

Thomoios Débutant Répondu le 12 août 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.