accord après « une frange de »

Bonjour,

Lorsque je dis « Une frange de catholiques » dois-je employer le singulier ou le pluriel ensuite ? Exemple ; « Une frange de catholiques est favorable à cette idée. » ou « Une frange de catholiques sont favorables à cette idée. » ?
Et lorsque je dis « Une frange des catholiques », pluriel ou singulier ensuite ?

AAA1258 Débutant Demandé le 27 août 2020 dans Accords
4 réponse(s)
 

Le verbe se met forcément au pluriel ou cela dépend de l’élément sur lequel on veut porter l’attention (le collectif ou les individus) ?

AAA1258 Débutant Répondu le 27 août 2020

J’ai essayé de répondre.

le 28 août 2020.

A mon sens, le singulier et le pluriel sont possibles, selon l’élément (nom complété ou complément du nom)  sur lequel l’esprit du locuteur ou du scripteur se porte, selon ce que le locuteur ou le scripteur a dans l’esprit.

Prince Grand maître Répondu le 27 août 2020

Vous devez accorder le verbe qui le suit en fonction du sens que vous souhaitez indiquer. La logique et le sens prédominent ici dans les usages.

Voilà comment j’analyserais si je devais formuler (mais c’est vous le rédacteur) :

Une frange de catholiques est opposée ou sont opposés : sg. une insiste sur une minorité accessoire et cohérente / pl. on mentionne un petit nombre qui ne constituent pas forcément un groupe homogène, ce sont plusieurs individus.
Une frange des catholiques  est opposée : on veut bien distinguer une petite portion périphérique ou accessoire par rapport à la majorité ; parmi  un ensemble.

joelle Grand maître Répondu le 28 août 2020

On dit bien une frange de cheveux. Alors, une frange de catholiques. Une frange est constituée de plusieurs éléments.
Ensuite ? eh bien le verbe qui suit se met au singulier en accord avec le sujet qu’est la frange.
Une frange de catholiques est favorable…..

Tara Grand maître Répondu le 27 août 2020

J’aimerais quand même bien savoir pourquoi j’ai 3 votes négatifs …

le 28 août 2020.

On ne peut pas expliquer tous les votes négatifs. Toutefois, je m’étonne – vu votre précision habituelle – que vous ne disiez pas que les deux sont possibles. 
Et puis, les cheveux arrivent un peu comme … un cheveu sur la soupe, puisque « frange » de catholiques est une image qui peut s’analyser soit comme une minorité structurée et cohérente (singulier) soit comme des individus dispersés çà et là, mais faisant nombre (pluriel). 
Ce qui n’est pas le cas de la frange de cheveux…sauf cas extrêmes.
C’est bientôt le weekend….

le 28 août 2020.

Merci de m’avoir répondu Joëlle. Puis, pour les points qui sautent, je sais et cela n’a pas vraiment d’importance. Mais parfois on se demande si on a dit une énormité qui nous aveugle…
Suis-je si précise ? Étourdie, ça, c’est sûr. Là, j’ai plutôt fait preuve d’un gros manque de pertinence.
panth1.gif (1796 octets)
Bonne soirée!

le 30 août 2020.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.