Accord après un pourcentage

Pourriez-vous me dire quel accord se fait après un pourcentage ou si les deux sont acceptables ?
Exemple :  71 % de l’effectif est (sont) concerné(s) par la restructuration.

Je penche pour l’accord au pluriel, mais dans certains cas, le singulier semble pouvoir se concevoir : 48 % de la population a voté.
Est-ce la proximité de « une partie », « une majorité », « une fraction » qui fait tolérer le singulier ? On ne peut parler de syllepse puisque le singulier ou le pluriel n’influence pas le sens.
Je suis perplexe…

Chambaron Grand maître Demandé le 8 juillet 2016 dans Accords

Bonjour chambaron  ( après ) un pourcentage.

le 8 juillet 2016.

Ah oui, estudiantin… dans le titre

le 8 juillet 2016.

Merci. Corrigé.

le 8 juillet 2016.
Ajouter un commentaire
5 réponse(s)
 

Bonjour Chambaron.

Le pluriel et le singulier sont possibles, après un pourcentage, comme après une fraction, suivi d’un complément et le choix se fait selon ce sur quoi vous voulez insister.

« 71 % de l’effectif est concerné par la restructuration. » si vous voulez insister sur le complément, donc sur l’ensemble de l’effectif.

« 71 % de l’effectif sont concernés par la restructuration. » si vous voulez insister sur la proportion concernée par la restructuration.

Pour faciliter le choix, mettez un article (« les ») avant le pourcentage (de toute façon, il est préférable de ne pas commencer une phrase par un nombre écrit en chiffres, mais ça vous le savez), qui imposera l’accord du verbe au pluriel !

Cordialement

PhL Grand maître Répondu le 8 juillet 2016

Merci PhL. Je connais effectivement la règle des chiffres en début de phrase, mais c’était juste un exemple simplifié.

Dans ma question, j’anticipais la réponse de l’accord par syllepse. C’est parfois vrai, mais pas dans ce cas me semble-t-il : en effet, « insister sur le complément, donc sur l’ensemble de l’effectif » ne veut rien dire selon moi.
Si l’on écrit « 71 % » seul, cela commande le pluriel. En quoi préciser par un  complément (forcément existant avec un pourcentage) met-il l’accent dessus ?
Il y a bien quelque chose de cet ordre, mais je n’arrive pas à le matérialiser. Pouvez-vous illustrer (par un exemple commenté) la différence d’insistance que vous évoquez ?

le 8 juillet 2016.

Si l’on prend la règle du site canadien pour les fractions ou pourcentages avec complément sous-entendu, effectivement en écrivant « 71 % », « effectif » étant sous-entendu et singulier, le verbe s’accorde avec le pourcentage donc sera pluriel.

La même règle dit aussi que si le complément sous-entendu est pluriel et qu’il s’agit de personnes, l’accord se fait avec ce complément.

Dans votre premier exemple, insister sur le pourcentage revient à souligner le taux élevé de personnes qui risquent d’être au chômage.

Si par contre dans une entreprise, on distingue les catégories professionnelles, et que l’on veut montrer qu’une seule catégorie est concernée par le restructuration, on accordera avec le complément.

le 8 juillet 2016.

En fait, il existe de très nombreux cas sans accentuation de l’un ou de l’autre terme : la phrase est neutre. Mais il peut effectivement arriver que l’accent soit porté sur un seul des deux, comme si l’on mettait verbalement plus de force. Dans ce cas, priorité à ce mot pour commander l’accord. Mais pour le lecteur lambda, c’est presque invisible ou… inaudible.

le 10 juillet 2016.
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Voici un article détaillé qui vous aidera peut-être. Bien sûr, il s’agit d’un site québecois, mais, en l’occurrence, il me semble qu’il décortique le problème à votre façon.

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=1597

Quant à la différence profonde de sens… je n’en vois guère !  Mais vous en trouverez peut-être dans les exemples donnés.

Evinrude Grand maître Répondu le 8 juillet 2016

Merci pour ce lien pertinent et détaillé.

le 10 juillet 2016.
Ajouter un commentaire

Les deux sont acceptables.

Pourtant, voici deux avis :

« Pour cent suivi d’un nom au singulier. Le verbe se met au singulier. L’adjectif ou le participe se met au singulier et s’accorde en genre avec le nom : Trente pour cent de la population approuve ces mesures et se déclare satisfaite.

Pour cent suivi d’un nom au pluriel. Le verbe se met au pluriel. L’adjectif ou le participe se met au pluriel et s’accorde en genre avec le nom : Vingt pour cent des candidates sont admises à l’oral. » (Pièges et difficultés de la langue française, Jean Girodet).

« Après une indication de tant pour cent, l’accord du verbe est facultatif : 50 p. 100 de la flotte ont été coulés ou a été coulée. Près de 20 p. 100 de la recette restent à distribuer ou reste à distribuer. » (Dictionnaire des difficultés de la langue française, Larousse).

On peut insister sur l’ensemble : Trente pour cent de la population approuve…

On peut insister sur la quantité : Cinquante pour cent de la flotte ont été coulés…

jean bordes Grand maître Répondu le 8 juillet 2016
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Quant à moi, dans une brochure que je dois corriger, je suis confrontée à ce type de dilemme dans les courtes assertions suivantes où j’accorderais selon que le complément est au singulier ou au pluriel  :

Voilà, entre autres subtilités, ce qu’il m’est demandé de revoir :

• 70 % de la surface de la Terre est couverte d’eau   (cela me convient)
• 97 % de l’eau présente sur Terre sont (???)  dans les océans   (j’écris plutôt « est », à cause de « de l’eau », et vous ?)
• 95 % des espèces marines restent à découvrir   (d’accord  pour le pluriel puisqu’il y a « des espèces »)
• Seuls 10 % des écosystèmes ont été étudiés    (idem, le complément écosystèmes est au pluriel, accord au pluriel)
• 90 % de la vie marine se situent (???) en milieux côtiers   (j’écrirais « se situe » à cause de « de la vie », et vous ?)

Je vous remercie de bien vouloir confirmer ou infirmer ma façon de traiter ces cas.

Azucena Amateur éclairé Répondu le 10 mai 2018
Ajouter un commentaire

Personnellement, et très intuitivement, j’aurais écrit exactement la même chose

Christine42 Débutant Répondu le 29 août 2018
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.