accord

Répondu

Ecrit-on les plus longs possible ou les plus longs possibles  ?

inerac Amateur éclairé Demandé le 14 juillet 2015 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Voici la phrase :  » Nous avions besoin de fabriquer des échantillons les plus longs possible . »

inerac Amateur éclairé Répondu le 15 juillet 2015

Écriture correcte de  votre phrase.
Possible remplace « …qu’il est possible de fabriquer ».

le 15 juillet 2015.

Merci.

le 15 juillet 2015.

Votre phrase n’est pas complète, et cela handicape les réponses…

Cela étant, il faut distinguer les adjectifs  employés comme épithètes/attributs (accordables)  de ceux en fonction adverbiale (non accordables).

Un exemple qui tue :
– Il s’est fait couper les cheveux longs  : long est épithète de cheveux et s’accorde ;
– Il s’est fait couper les cheveux court  : court est un adverbe (courtement) et reste invariable.

Dans votre exemple, il est flagrant que « plus long possible » est adverbial (cela répond à la question « comment » plutôt qu’à « quoi »). La tournure correcte est donc : « … le plus long possible « .

« Les plus long(s)possible(s)  » ne veut rien dire, même si je suis conscient que cela se dit et s’entend…

Chambaron Grand maître Répondu le 15 juillet 2015

Il est quand même difficile de ne pas écrire « les plus long possible » dans une phrase comme : «Donnez-moi les statistiques les plus récentes possible. » (Jean Girodet. Pièges et difficultés de la langue française).

le 29 juillet 2015.

En réponse à votre question du 31 juillet
Ma formulation n’est pas suffisamment explicite, je le reconnais.
Ce sont les deux combinaisons Les plus long possible  et Les plus longs possibles qui ne tiennent pas debout. L’usage de « les » pose problème, car il empêche de rendre la tournure totalement adverbiale. Mais, comme vous le dites, « Les plus longs possible  » pourrait convenir.

Cependant, comme  je le propose juste avant, et à l’image des cheveux, je pense qu’il est plus adéquat de rendre la tournure totalement adverbiale en utilisant « le » : « … le plus long possible «. Cela répond mieux à la question : on les a coupé comment ? Le plus long(uement) possible.

Merci de votre intérêt suivi sur ma réponse. Comme vous avez pu le constater, le système ne permet pas aux émetteurs d’un commentaire d’être prévenus d’un contre-commentaire. C’est une carence du site.

le 30 juillet 2015.

Merci aussi pour l’intérêt que vous portez à ma question.

J’ai quelques questions à vous soumettre :

•  Vous écrivez : « je pense qu’il est plus adéquat de rendre la tournure totalement adverbiale en utilisant « le » : « … le plus long possible ».
Est-ce à dire que vous écririez : « Nous avions besoin de fabriquer des échantillons le plus long possible . » ou encore : « Il a choisi les textes le plus long possible. » ?
Je crains d’avoir mal compris.

• Vous dites aussi : « Ce sont les deux combinaisons Les plus long possible  et Les plus longs possibles qui ne tiennent pas debout. »
Pourquoi ? Elles me paraissent cohérentes, explicites et correctes ?

• Enfin, vous dites : « L’usage de « Les » pose problème, car il empêche de rendre la tournure totalement adverbiale. »
Est-ce l’emploi du pluriel qui empêche de considérer que la locution est adverbiale (et donc invariable) ?
Dans la formule « Les plus longs possible », « possible » (au singulier) n’est-il pas lui-même adverbe ?

le 1 août 2015.

Possible est invariable quand il est immédiatement précédé des superlatifs le plus, le moins, il renforce alors ces superlatifs et se substitue à l’expression « qu’il est possible » : Des fruits ? Il faut en manger le pus possible .

• Dans les expressions le plus possible de, le moins possible de, suivies d’un nom, possible reste invariable : Prenons le plus possible de provisions (qu’il est possible de prendre).
• Dans les expressions le plus de, le moins de, suivies d’un nom et de possible, possible reste normalement invariable : Ce général sanguinaire a exterminé le plus d’hommes possible (qu’il est possible d’exterminer).

• Dans les expressions les plus, les moins, suivies d’un adjectif ou d’un participe, et de possible, possible reste normalement invariable : Au marché, je choisis toujours les tomates les plus mûres possible (qu’il est possible d’obtenir).
Dans certains cas, selon le sens, l’accord est préférable : Nous habitons l’un des quartiers les plus bruyants possibles (qui soient possibles, parmi les plus bruyants possibles), mais on peut écrire :  Nous habitons l’un des quartiers les plus bruyants possible (qu’il est possible d’habiter, de trouver).

jean bordes Grand maître Répondu le 23 juillet 2015

La question fera couler encore beaucoup d’encre… Le plus bel exemple est le célèbre « Le meilleur des mondes possible(s) «  : Voltaire dans Candide  l’orthographie avec un « s », mais de nombreuses éditions le suppriment. Le film de Lindsay Anderson en 1973 en est la plus belle illustration.

La seule réponse permanente est l’évaluation de la position adverbiale. À chaque phrase sa réponse…

le 23 juillet 2015.

Quand possible sert de renforcement à les plus…, les moins… il se met toujours au pluriel :
les … les plus longs possibles

Nanou0 Maître Répondu le 14 juillet 2015

Merci.

inerac Amateur éclairé Répondu le 14 juillet 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.