Accord

Répondu

bonjour :
La trajectoire suivie par l’humanité n’a rien de hasardeux(se)?

Il me semble que hasardeux doit rester au masculin dans cette phrase. Qu’en pensez-vous cher(e)s contributeurs et contributrices ?

Amitiés.

On écrit en fait « rien de hasardeux« , l’adjectif « hasardeux » étant épithète indirecte du pronom indéfini neutre rien. L’accord ne se fait pas avec le nom.
De la même façon on dit :
La trajectoire avait quelque chose de hasardeux.

le 3 mai 2022.

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

5 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Au paragraphe 731 du Bon usage (douzième édition), on peut lire que rien «est un pronom nominal s’appliquant aux choses; les mots qui s’accordent avec lui sont du masculin singulier (genre et nombre indifférenciés représentant le neutre en fr.)».

Il semble donc naturel de faire l’accord au masculin singulier dans les phrases suivantes :

La maison n’a rien de luxueux mais elle est confortable. (Petit Robert.)

Ma vie présente n’a rien de très brillant. (Sartre, cité dans la Grammaire du français classique et moderne de Wagner et Pinchon.)

Cependant, l’expression n’avoir rien de signifie n’être pas du tout (Petit Robert), et certains auteurs voient en conséquence dans l’adjectif qui suit un attribut du sujet :

… le fascisme et l’antifascisme, dont la lutte, elle, n’avait rien d’abusive. (R. Ikor.)

C’est Grevisse qui signale cet exemple, mais il ne donne pas cet accord pour régulier.   

joelle Grand maître Répondu le 3 mai 2022

Merci Joëlle pour ces précisions.

le 4 mai 2022.

On écrit en fait « rien de hasardeux« , l’adjectif « hasardeux » étant épithète indirecte du pronom indéfini neutre rien. L’accord ne se fait pas avec le nom.
De la même façon on dit :
La trajectoire avait quelque chose de hasardeux.

Tara Grand maître Répondu le 3 mai 2022

Cela c’est vous  qui le dites.

le 3 mai 2022.

Bonjour,

La trajectoire suivie par l’humanité n’a rien de hasardeuse. Accord avec le nom  « trajectoire » (fém.  sing.). 

Prince Grand maître Répondu le 3 mai 2022

C’est faux.  Vérifiez vos dires à vos sources habituelles.

le 3 mai 2022.

Bonjour,
Je suis plutôt d’accord avec Joëlle et Tara et plutôt pas avec Prince 😁. Mais en vous lisant, me vient une question subsidiaire:  La trajectoire avait quelque chose de hasardeux. Ici quelque chose représente quoi? Et surtout pourquoi est-ce neutre?
Merci à vous

Lou42 Amateur éclairé Répondu le 5 mai 2022

Larousse
quelque chose

pronom indéfini masculin

  • 1. Désigne un nom de chose ou groupe nominal indéterminé : Dis quelque chose. Vous prendrez bien quelque chose ?
  • 2. Indique un événement, une situation, une relation, etc., dont on n’ose pas dire ou dont on ignore la nature : Il y a quelque chose entre eux.

En français le neutre s’exprime le plus souvent par le masculin. Je pense qu’il est neutre parce que de sens indéterminé. Comme le pronom « cela » par exemple.
On dit bien cela est hasardeux (sens neutre) qu’on parle d’une expédition (féminin) ou d’un voyage (masculin).

le 5 mai 2022.

Larousse
quelque chose

pronom indéfini masculin

  • 1. Désigne un nom de chose ou groupe nominal indéterminé : Dis quelque chose. Vous prendrez bien quelque chose ?
  • 2. Indique un événement, une situation, une relation, etc., dont on n’ose pas dire ou dont on ignore la nature : Il y a quelque chose entre eux.

—-
Quelque chose est neutre (en français le neutre s’exprime par le masculin le plus souvent), parce que son sens est indéfini. Comme le pronom « cela » par exemple.
On écrit : cela est hasardeux masculin à valeur de neutre), que « cela » désigne une expédition ou un voyage.

le 5 mai 2022.

Ah pardon, j’aurais dû consulter le Larousse avant de poser une question. Merci bien, et pardon pour le dérangement. 🌸🌷 Cordialement

Lou42 Amateur éclairé Répondu le 8 mai 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.