Accord

Bonjour,

J’ai un doute sur l’accord de « utilisés » dans la phrase suivante :

« Cite deux sources de déchets pouvant être utilisés pour produire… »

L’accord doit-il se faire avec « sources » ou « déchets » ?

D’avance, merci pour votre réponse.

Nananne Amateur éclairé Demandé le 21 novembre 2021 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

4 réponse(s)
 

Bonsoir Nananne,

Logiquement, ce sont les déchets qui sont utilisés, pas les sources : les sources produisent des déchets, qui à leur tour sont utilisés pour produire autre chose. J’accorderais donc utilisés en conséquence, avec déchets.

Ghost Maître Répondu le 21 novembre 2021

L’excellente BDL :

« Nombre du complément du nom
On hésite souvent sur le nombre du complément du nom, qu’on appelle aussi complément déterminatif. Doit-on écrire un secteur d’activité ou d’activitésun centre de recherche ou de recherchesdes offres d’emploi ou d’emplois? En fait, il n’y a pas de règle absolue qui détermine si le complément du nom se met au singulier ou au pluriel. C’est généralement le sens qui nous fait opter pour l’un ou l’autre.

Plus particulièrement, le complément reste au singulier quand il désigne soit l’espèce, la classe, la matière ou la nature, ou encore une entité abstraite ou une réalité qu’on ne peut dénombrer. »

[……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….]

Prince Grand maître Répondu le 21 novembre 2021

La BDL est certes excellente, ce qui n’est pas le cas de votre réponse qui – une fois de plus – est à côté de la plaque. Il faudrait sérieusement songer à décrocher, Prince…

le 21 novembre 2021.

Et comme de bien entendu, un nouveau point miraculeusement tombé du ciel sans que Prince n’en soit responsable en aucune manière vient couronner cette réponse qui ne répond aucunement à la question posée… merveilleux !

le 21 novembre 2021.

Vous n’y connaissez pas grand-chose :  le déchet est une matière. Jaloux ?

Prince Grand maître Répondu le 21 novembre 2021

Rassurez-vous, Prince : en matière de déchets, vous êtes le maître incontesté… au vu de tous ceux que vous produisez sur ce site…

le 21 novembre 2021.

Je pourrais vous répondre, mais vos propos sont si vils que j’arrête là et je que continuerai à répondre pour le mieux à mes chers questionneurs (regardez les points qu’on m’a attribués à propos des Fleurs du mal/Mal), sans plus me préoccuper du tout de vous.

le 21 novembre 2021.

Mais c’est tout ce qu’on vous demande, Prince : répondre « pour le mieux » – c’est-à-dire répondre de manière appropriée à la question posée, sans commettre les grossières fautes de français auxquelles vous nous avez habitués et sans nous asséner vos vérités sans autre référence que « j’ai été un grand juriste » et « j’ai été membre de telle ou telle commission » dont on se fiche royalement… pensez-vous en être capable ? Dans ce cas, peut-être pourriez-vous commencer par répondre « pour le mieux » à la question posée par Nananne, au lieu de vous gargariser des points que « l’on » vous a attribués ailleurs…

le 22 novembre 2021.

Je partage l’avis de Ghost dans tout ce qu’il écrit ici, votre comportement sur ce site est insupportable, vos réponses erronées systématiques, les votes que vous vous accordez en trichant, nous sommes plusieurs à vous avoir déjà dit tout ça, si vous étiez intelligent cela vous aurait peut-être enclin à vous remettre en question………….

le 22 novembre 2021.

Récent exemple criant dans ce fil de discussion. 

le 22 novembre 2021.

Cite deux sources de déchets pouvant être utilisés pour produire…

Dans cette phrase aucun doute possible, contrairement aux exemples cités par Prince, dans sa réponse inutile.
Ici, ce sont bien les déchets qui sont utilisés, et non pas les sources, ce qui n’aurait aucun sens.

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 22 novembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.