accent aigu

Répondu

Bonjour à tous !

Je suis nouveau à ce site et comme le français n’est que ma quatrième langue (je l’étude à Londres) il se peut que ma question soit plutôt anodine, ou ennuyeuse pour vous :

Je voudrais savoir s’il y a des règles pour déterminer quand il faut mettre l’accent aigu sur les « e ».

Ma enseignante dit qu’il faut mémoriser chaque mot, ce que ne me convainc pas.

Les enfants français à l’école, comment apprennent-ils ?

Je suspecte qu’ une règle, même si général, existe. Au moins pour ne se tromper dans la plus part des cas.

Merci.

Luca Débutant Demandé le 27 mars 2015 dans Question de langue
3 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour,
Il serait vain de vouloir traiter ce sujet de manière exhaustive.

Voici cependant quelques règles succinctes qui pourront vous aider. Je dois avouer que ce n’est pas une chose facile même pour un francophone.

Les accents.

On distingue trois sortes d’accents : l’accent aigu  (’) , l’accent grave (`) et l’accent circonflexe (ˆ).

1- L’accent aigu se met, en général, sur le e représentant le son [e] non suivi d’un d d’un f d’un r d’un t ou d’un z finals.

Exemples.
vérité ──► truth
année ──►  year
poupée──► doll
café──► coffee
Mais on écrira :
pied ──►  foot
clé ou  clef ──►  key
Chanter──►to sing
poulet ──►  chicken
nez ──► nose

2- L’accent grave se met sur le e représentant le son [Ɛ], à la fin d’une syllabe ou devant un s final qui n’est pas la marque du pluriel.

Exemples:
père ──► father
mère──► mother
frère──► brother
procès ──► trial/ lawsuit
abcès──► abscess
progrès──►progress
Dès──►as soon as / from

Attention!
Des sans accent est un article pluriel. J’ai acheté des chaussures.
Dés avec un accent aigu est le pluriel de dé : jouer aux dés ──► to play dice.
Les dés sont jetés ──►The die is cast.
Près──► near
Attention !
Prés avec un accent aigu est le pluriel de pré (meadow)
Les vaches paissent dans le pré ──► the cows are grazing in the meadow.
Prêt avec un accent circonflexe est un adjectif dont le féminin est prête.
Je suis prêt à partir ──► I’m ready to leave.
Prêt avec un accent circonflexe est un nom ( loan)
Solliciter un prêt ──► To apply for a loan.

On met aussi un accent grave sur le a de:

Deçà, delà, déjà, voilà, holà,

Ainsi que sur a et u pour distinguer des mots homonymes tels que :

A et à ou et où çà et ça

3- l’ accent circonflexe [^] se met sur a, e, i, o, u et indique soit la chute d’une voyelle ou d’un s de l’ ancienne orthographe.

Exemples :

Bâtir(autrefois bastir)(to build)

Bâtiment,bâtissage, bâtisse,bâtisseur,

Tête(autrefois teste)(head)

Têtu (stubborn) têtière.

Attention !

On écrit aussi :

Tette : bout de la mamelle chez les mammifères ; pis.(udder)

Tète du verbe téter : troisième personne de l’indicatif présent.

Il tète encore ──► He’s still suckling.

Âge(autrefois eage)(age)

Quand j’avais votre âge ──► When I was your age.

Âgé(old)

Elle est plus âgée que moi ──► She is older than I am.

Attention on écrit aussi:

Age sans accent circonflexe : pièce maîtresse longitudinale d’une charrue.(beam)

Ou soit la prononciation longue de certaines voyelles.

Exemples :

Cône, mais conique

Infâme, mais infamie infamant

Extrême, extrêmement, mais extrémité, extrémiste.

Parfois l’accent circonflexe sert à distinguer des homonymes.

Dû participe passé du verbe devoir. Du article contracté.

Il a dû acheter du pain parce qu’il n’en avait plus.

Crû participe passé du verbe croître. Cru participe passé du verbe croire.

En le plantant, il n’aurait jamais cru, que cet arbre eût crû aussi vite.

Mûr adjectif. Mur nom.

Adossés le long d’un mur, ces poiriers portent déjà des fruits mûrs.

 

Voici des sites qui vous permettront de vous entraîner. 

 http://www.ortholud.com/orthographe/accent_grave_ou_aigu/index.php
http://www.ortholud.com/orthographe/accent_grave_ou_aigu/texte_2.php
http://www.ralentirtravaux.com/lettres/exercices/sixieme/accents/index.php

czardas Grand maître Répondu le 27 mars 2015

Bonjour,

Malheureusement comme pour les accents en allemand par exemple, il n’y a pas vraiment de règle à moins de maîtriser un peu le latin et l’ancien français qui permettent par logique de savoir et comprendre où et quand mettre un accent.
En gros l’accent circonflexe « ^ » indique l’amuïssement d’une ancienne lettre par exemple.
On peut souvent se fier à la sonorité du mot pour savoir s’il faut un accent aigu ou grave (mais ce n’est pas toujours le cas).
Désolé de ne pas pouvoir plus aider pour ma part j’ai compris l’intérêt des accents avec l’étude du latin et de l’ancien français, avant je me contentais de mettre un accent « d’instinct » comme on le sait pour sa langue maternelle.

Félix Amateur éclairé Répondu le 27 mars 2015

Je confirme l’avis de Félix, même si l’on peut noter quelques constantes :

– pas d’accent sur le e devant un « x » : exercice, extatique, etc.
– Pas d’accent sur la voyelle -e si elle est suivie d’une consonne finale -d, -f, -r ou si la lettre -z termine le mot : Clef, pied, chanter, nez…
– pas d’accent devant une double consonne pour faire le son « e » ouvert : belle, elle, estival, …. mais étreinte, car

1) On trouve un -é avec accent aigu lorsque cette voyelle est la première lettre d’un mot :
– Un éditeur, un électronicien, une épreuve.

2) les mots en -ère et -ès prennent un accent grave :
– Une ère (époque de temps), un ers (légume lentille), un aloès.

3) On trouve le -é avec accent aigu, en fin de mot sur les participes passés des verbes -er à l’infinitif :
– Chanté, donné, tué… et sur le participe passé du verbe être : été.

joelle Grand maître Répondu le 27 mars 2015
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.