à moins que ce ne soit elle qui croissait ou qui crût ?

Bonjour,

je me trouve face à une phrase dont j’ignore le mode le plus adapté. La voici :

Il arrivait lentement, à moins que ce ne soit son impatience qui croissait.
ou

Il arrivait lentement, à moins que ce ne soit son impatience qui crût.

Car je dis et j’écris :
À moins que ce ne soit lui qui vienne le premier.

Mais je me trompe peut-être.
Je vous remercie par avance pour vos lumières.

V.

veronikan Amateur éclairé Demandé le 20 juin 2020 dans Général

Pour vous améliorer en orthographe, testez le Projet Voltaire avec Défi 30 :

2 réponse(s)
 

Subjonctif obligatoire, imparfait en langage soutenu.

joelle Grand maître Répondu le 20 juin 2020

Merci beaucoup. Comme c’était à l’imparfait, je ne me sentais pas à l’aise. Surtout avec croître que je n’emploie que rarement…

le 20 juin 2020.
Petit topo sur A moins que

1. Après à moins que, on met souvent le ne explétif, mais donc pas toujours :

Et c’est la Mort, à moins que ce ne soit le Roi 
(Hugo)

La commission que je compte prélever sur la fortune du fiancé  à moins qu’il me plaise réclamer ce droit de courtage sur le capital de la jeune fille ? (Maupassant).


2. Et on emploie le subjonctif, imparfait ou non :
Son érudition était prodigieuse, sa sensibilité, universelle  à moins qu’elle me jetât de la poudre aux yeux (Hermant). Impossible de s’évader, cette fois, à moins que l’instituteur ait maintenu son refus (Mauriac).

N.B. L’imp. du subj. a à peu près disparu de l’oral, malgré quelques tentatives de l’y maintenir (notamment : celle du fameux Bar du subjonctif imparfait, où les clients avaient l’obligation de l’employer). Mais certains écrivains et auteurs restent attachés à ce temps. Cela dit, peu d’auteurs contemporains respectent systématiquement les règles de la concordance, même lorsqu’ils ne font pas parler des personnages ; ils remplacent l’imparfait par le présent, parfois par le passé ( et le plus-que-parfait par le passé). 

3. Attention ! Le sens varie selon que l’on met ne ou la négation complète : À moins que l’on ne dise … = sauf si on disait … ; à moins que l’on ne dise pas … = sauf si on ne disait pas …

Prince (archive) Grand maître Répondu le 20 juin 2020

Merci beaucoup pour cette mise au point très claire.
Après « à moins que », je n’avais aucun doute que la nécessité de mettre toujours le subjonctif, mais ma question portait sur  le deuxième verbe suivant :
à moins que ce ne soit (subjonctif, tout est normal) elle qui  (verbe donc au subjonctif aussi).
Je n’avais pas réalisé que les deux étaient liés aussi bien par le mode que par le temps.

le 20 juin 2020.

Pour ne plus vous poser cette question ni tant d'autres,
découvrez les formations en orthographe et en expression du Projet Voltaire :

Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.