À l’identique

Répondu

J’ai entendu quelqu’un dire que la rue qu’il voyait ressemblait à l’identique à celle de son rêve.

Est-ce que cette expression existe ? J’aurais dit qu’elle était identique ou similiare ou même ressemblait tout court.

Je vous remercie de vos explications.

Zully Maître Demandé 6 jours auparavant dans Question de langue
Ajouter un commentaire
6 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Zully,
« Ressembler à l’identique » est une tournure  malencontreuse,  voire carrément pléonastique. Il faut choisir entre les deux :
— la rue apparaissait dans son rêve à l’identique de celle qu’il voyait ;
— la rue qu’il voyait ressemblait précisément à celle de son rêve.

Chambaron Grand maître Répondu 5 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Analogue ou identique ?

Analogue se dit d’une chose qui a un rapport quelconque de similitude, une ressemblance avec une autre, alors que identique se dit de choses qui sont exactement semblables.

À l’identique se dit d’une reconstruction, restauration ou copie qui reproduit fidèlement un original (monument, objet d’art, décor, etc.).

La reconstruction à l’identique d’un bâtiment régulièrement édifié et détruit par un sinistre est autorisée, nonobstant toute disposition d’urbanisme contraire, sauf si la carte communale ou le plan local d’urbanisme en dispose autrement (Code de l’urbanisme : L.111-3).

En respectant l’esprit de cette phrase, vous pouvez écrire simplement:

La rue qu’il voyait était analogue à celle de son rêve.

czardas Grand maître Répondu 5 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Bonsoir Zully.

« À l’identique » est une expression qui signifie : de la même façon.

On la trouve dans le Robert et le Larousse.

PhL Grand maître Répondu 5 jours auparavant

Bonjour, PhL.
J’attendais des réponses pour m’instruire, mais vous n’avez répondu à aucune (au moins deux) des questions posées plus ou moins implicitement, les seules posées d’ailleurs, vous contentant de dire  ce qu’elle signifie.

5 jours auparavant.
Ajouter un commentaire

Je vous remercie PhL. Mon « Robert » date de 1973 et, je ne l’y vois pas. Pas plus que dans le dictionnaire historique d’A. Ray.  J’ai regardé sous « identique ». Mais, je vous crois.

Zully Maître Répondu 5 jours auparavant

« Rey » le Alain, Rey…

5 jours auparavant.
Ajouter un commentaire

Ben voilà ! Je me disais bien que vous alliez faire une apparition !

Je vous remercie, Chambaron. Je suis ravie de vous lire sur cette plateforme.

Zully Maître Répondu 5 jours auparavant
Ajouter un commentaire

Je vous remercie Czardas pour ces renseignements qui me sont fort utiles. En l’occurrence, il s’agit d’une histoire où le personnage principal part à la recherche du reste du monde en dehors de son village et par un malheureux hasard revient, sans qu’il le comprenne, au même endroit ; d’où ce sentiment d’être dans un lieu identique à celui qu’il connaît.

Mais, votre explication me fait mieux comprendre le sens de l’expression et serai attentive à son utilisation.

Brad, je suppose que maintenant vous avez, tout comme moi, tous les éléments !

Ah, oui, Chambaron… Je présente mes excuses au sujet d’Alain Rey. Quand même, je me demande pourquoi dans les dictionnaires cités il n’y a pas l’expression qui me préoccupait. Pas plus que dans les Bordas que j’ai.

Zully Maître Répondu 5 jours auparavant
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.