À faire avec eux

Répondu

Bonjour,

Concernant la règle de  « à faire, affaire », je viens de relever cette phrase dans Voyage au bout de la nuit : « Je ne veux rien avoir à faire avec eux. »
J’ai du mal à situer la règle dans ce cas : le sujet est en rapport avec « eux » mais ils ont des choses à faire ensemble !

Zero Débutant Demandé le 5 octobre 2015 dans Général

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

2 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Sans plus de contexte, la phrase de Céline est bien correcte : si l’on peut remplacer par re-faire  ou réaliser  (ou un autre verbe), on emploie bien à faire .
Sinon, affaire, en général suivi de la préposition à , signifie être en rapport avec. Dans ce cas, Céline aurait simplement écrit : « Je ne veux pas avoir affaire à eux ».

Pour s’exercer, la page idoine du Projet Voltaire : Règle P.V. à faire / affaire

Chambaron Grand maître Répondu le 5 octobre 2015

Bonjour,

Il faut bien sûr écrire :
« Je ne veux rien avoir affaire avec eux. »

Justification:

Avoir affaire ou avoir à faire ?
L’expression avoir affaire est la forme la plus courante et doit être employée dans des compositions telles que :

Il a eu affaire à plus fort que lui
Elle ne se rend pas compte à qui elle a affaire
Vous aurez affaire à moi
J’ai affaire avec Un tel
Avoir affaire à forte partie…


Avoir à faire
s’emploie dans des compositions telles que :

J’ai à faire ma lessive
Vous aurez à faire un long voyage
J’ai à faire une visite…

On notera que pour ces compositions à faire est toujours suivi d’un complément d’objet direct et par ailleurs que l’inversion des termes est possible :

J’ai ma lessive à faire
Vous aurez un long voyage à faire
J’ai une visite à faire…


Au contraire, dans : il a eu affaire à forte partie, même si l’on remplace affaire par à faire, il est impossible d’opérer l’inversion, sous peine d’obtenir une phrase absurde.

De même, on remarquera que la formulation avoir affaire se construit soit avec la préposition à, soit avec la préposition avec, ce qui n’est pas le cas de la formulation avoir à faire.

 

(Source : Le français écorché, coll. « Le français retrouvé », Éditions Belin,
et Dictionnaire d’orthographe et expression écrite, coll. « Les usuels »,
Éditions Le Robert)

Remarque:

Quand  avoir affaire est suivi de la préposition avec, la forme à faire peut être employée et s’explique par la décomposition de la phrase:
J’ai affaire avec quelqu’un
peut aussi bien se comprendre :
J’ai quelque chose à faire avec quelqu’un.

Cette remarque pourrait alors justifier l’emploi de à faire dans la phrase proposée.
En effet:
Je veux avoir affaire avec eux,  peut se  comprendre : je veux avoir quelque chose à faire  avec eux.
Et la négation de cette phrase est :
Je ne veux rien avoir à faire avec eux.

czardas Grand maître Répondu le 5 octobre 2015

*rien avoir affaire avec…. : Quelle serait alors la fonction de rien ?

le 5 octobre 2015.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.