A faire/affaire

Bonjour,
Je suis très embêtée car je viens d’acheter un livre (réputé) pour m’entrainer et là, erreur sur une des phrases d’un exercice : « Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui » : phrase correcte alors que pour moi c’était « affaire ». J’ai également vérifié avec l’explication sur le site, qui dit bien que si l’on peut remplacer par « être en rapport avec « alors c’est « affaire ».
Je ne comprends pas.
Quel est votre avis ? Merci par avance pour vos explications. Cdt

CG Débutant Demandé le 10 février 2019 dans Question de langue
Ajouter un commentaire
7 réponse(s)
 

Avoir affaire : être en relation
Avoir à faire : avoir à réaliser ou à effectuer
Donc en effet, il y a une erreur sur votre livre, c’est toujours possible.
Bonnes révisions quand même.

joelle Grand maître Répondu le 10 février 2019
Ajouter un commentaire

Je vous remercie  de votre retour.
Toutefois, j’ai été voir sur plein d’autres sites il semble qu’il y ait une grosse polémique et une incompréhension avec cette phrase.. Donc si Mme Dumas ou M. Le champion du monde nous lisent, j’aurais besoin de savoir et comprendre…

CG Débutant Répondu le 10 février 2019
Ajouter un commentaire

Tout se joue sur le mot « rien », qui n’est pas une simple négation (la négation est dans « ne plus ») mais un mot qui veut dire « quoi que ce soit », et qui joue un rôle syntaxique.

Vous êtes partie du sens que vous supposiez (être en relation) et avez repéré une anomalie. Mais il faut comprendre la phrase telle qu’elle est écrite : « rien à faire » est le cod de « avoir », et la phrase veut dire « je ne veux plus avoir quoi que ce soit à faire avec lui », non remplaçable par « je ne veux plus avoir quoi que ce soit affaire avec lui ».
Avec « rien avoir affaire », le verbe « avoir » se retrouverait avec deux cod, ce serait une erreur de construction.
On peut s’interroger sur le sens ou l’élégance de votre phrase, mais elle est grammaticalement valide.

« Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui » est la négative de « je veux encore avoir quelque chose à faire avec lui ».
« Je ne veux plus avoir affaire à lui » est la négative de « je veux encore avoir affaire à lui ».
Et on remarque au passage que la préposition devient « à » au lieu de « avec ».

Numeric Grand maître Répondu le 10 février 2019
Ajouter un commentaire

Bonsoir CG.

On ne peut pas affirmer que votre livre contienne une erreur.  Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui  se défend  très bien. 

Jugez-en plutôt :

Quand l’expression s’emploie avec un objet direct, elle s’écrit en trois mots (avoir à faire). Cf. A. V. Thomas, Dictionnaire des difficultés de la langue française, ouvrage couronné par l’Acad. fr. Or, comme cela a été excellemment remarqué par un contributeur, rien est un C.O.D. dans la phrase soumise.

J.-P. Colin (Dictionnaire des difficultés du français ) va dans le même sens.

Le Bon usage, version électronique 2018 :

« N.B. Dans ces trois constructions (avec, à, de ), l’usage est d’écrire affaire en un mot, mais cette orthographe se fonde sur des habitudes plutôt que sur des raisons de sens. » (§ 288).

Pour Littré, avoir à faire  « ne peut être considéré comme une faute ; car à faire convient mieux qu’affaire  ».

Le Dictionnaire Bescherelle des difficultés. Avoir à faire « peut s’employer seul ou avec un complément d’objet. » Or, je rappelle que rien est C.O. dans la phrase en discussion.

Bonne nuit. 🙂

Prince Grand maître Répondu le 10 février 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,
Merci pour vos réponses et vos sources.  Je pense donc avoir compris désormais et c’est bien « à faire », ce qui va mieux dans l’écrit de toute façon, c’est plus joli 😉 Merci encore à vous  !

CG Débutant Répondu le 11 février 2019
Ajouter un commentaire

Bonjour,

Vous avez écrit :Toutefois, j’ai été voir sur plein d’autres sites il semble qu’il y ait une grosse polémique et une incompréhension avec cette phrase..

Puis-je me permettre de vous donner un conseil :  Fuyez comme la peste ce que vous trouvez sur la Toile ; allez plutôt rechercher des informations dans des livres de grammaire ou des ouvrages relatifs à la langue française ; fréquentez les bibliothèques ; si vous résidez dans une ville universitaire l’accès à la bibliothèque est libre.

Cela étant dit, il n’y a aucune erreur dans la phrase incriminée. En effet il s’agit de l’expression Avoir à faire (quelque chose) avec quelqu’un
«Je ne veux plus rien avoir à faire avec lui » signifie je ne veux avoir aucune relation, aucun contact avec lui.

Là-dessus , il se reprit à penser à son père, à sa mère , aux Rinaldi de la plaine : qu’est-ce qu’il avait à faire avec tous ces gens ?  Aragon ─ Beaux quartiers.

Note :

On a confondu par homonymie avoir affaire avec quelqu’un et avoir affaire à quelqu’un sous la forme avoir à faire à quelqu’un, et cette erreur s’est perpétuée à cause du voisinage de sens. Mais l’usage normal veut que l’on écrive avoir affaire à quelqu’un.

« Les Suédois crurent avoir à faire à quarante mille combattants ». Voltaire ─ Russie
« … il se serait raconté de la même façon s’il avait eu à faire à un charretier ou à l’abbé de Galice mais je n’en aimais pas moins cette confession perpétuelle ». Jaloux ─ Fumées dans la campagne.

Ref ; Grand Robert.

czardas Grand maître Répondu le 11 février 2019
Ajouter un commentaire

Très bien. merci beaucoup pour ce complément. Donc pour l’examen, ce qui est un repère ce serait donc : « à » ou « avec » ? Si c’est « avec » c’est « à faire », c’est bien cela ? Est ce que ce peut être un repère fiable ou y a t-il encore des nuances 😉 ? (je dis ça car je pensais bien connaître malangue et là les nuances et autres subtilités, j’en vois de toutes les couleurs…)

CG Débutant Répondu le 11 février 2019

Bonjour,

Je ne pense pas que l’on vous posera ce genre de question à l’examen. Il y a tellement d’autres points plus importants.

le 11 février 2019.
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.