5€ mensuels ou 5€ mensuel

Bonjour,

Dit-on « 5€ mensuels ou 5€ mensuel » ?

Merci,

Inès

ineskerkeny Débutant Demandé le 19 avril 2018 dans Accords

Savez-vous que votre formation en orthographe peut être financée à 100 % par votre CPF ?
Découvrez nos formations éligibles et ne vous posez plus jamais cette question ni tant d'autres !

6 réponse(s)
 

Bonjour Inès. Il aurait été préférable de disposer, pour raisonner, d’une phrase plus longue.

Par exemple, s’il s’agit d’un forfait téléphonique, les deux sont possibles selon que vous considérez que c’est le forfait qui est mensuel ou le montant que vous payez – l’adjectif mensuel admet les deux usages : un forfait mensuel à 5 euros   (la formulation, plus exacte, (…) d’un forfait à 5 euros payables mensuellement est un peu lourde !). Mais on peut tout aussi bien écrire  un forfait de 5 euros mensuels  (mais la première formulation me semble préférable).

En passant, dans un texte rédactionnel, évitez l’abréviation € qui est plutôt à réserver à des listes de prix, une affichette, etc. ; d’une façon générale, dans un texte rédigé, on évite, autant que possible bien sûr, les abréviations.

jbambaggi Grand maître Répondu le 19 avril 2018

Bonjour jbambaggi,

Merci beaucoup pour votre réponse.
La phrase entière est la suivante : « En remplissant le présent formulaire, vous nous autorisez à prélever vos droits d’adhésion de 18€ mensuel jusqu’à votre résiliation sur la carte bancaire dont vous allez renseigner les coordonnées. »

Vous confirmez donc que l’orthographe exacte est « mensuels » et non « mensuel » ?

Merci,

Inès

ineskerkeny Débutant Répondu le 19 avril 2018

Je confirme. Il s’agit bien d’un pluriel, d’autant que rien n’est au singulier auparavant (sauf le formulaire, mais ça n’aurait aucun sens !). Là, que ce soit les droits d’adhésion ou les 18 euros qui sont mensuels, le pluriel est obligatoire.

le 19 avril 2018.

Clic l’a dit, dans ce contexte, c’est bien 18 euros mensuels qu’il faut écrire.

jbambaggi Grand maître Répondu le 19 avril 2018

Hors de ce contexte, n’oublions pas qu’il y a un espace avant euros : 5 € mensuels .

e_magnin Grand maître Répondu le 19 avril 2018

On dit une espace.

le 19 avril 2018.

Merci beaucoup à vous !

ineskerkeny Débutant Répondu le 20 avril 2018

« On dit une espace. »

Oui, quand on est typographe.

e_magnin Grand maître Répondu le 20 avril 2018

Pas besoin d’être typographe : en ce sens, espace est un substantif féminin. L’origine est évidemment dans les caractères qui occupaient les casses des typographes : une espace était une petite feuille placée entre les caractères. L’évolution de la composition des textes vers la linotypie puis vers la photocomposition, enfin la généralisation des traitements de texte n’ont, pour l’instant en tout cas, pas modifié le vocabulaire employé.

Quand on parle, dans la composition d’un texte, des espaces entre les mots, il s’agit toujours du substantif féminin. Règle qui est applicable à tout le monde, quel que soit le métier exercé. Maintenant, libre à chacun d’écrire comme il le veut. Mais, normalement, ce site est consacré aux règles de l’orthographe actuelle. Les questions qui y sont posées par la plupart des contributeurs sont destinées à l’écriture d’un texte pour lesquels ils souhaitent un bon accueil aujourd’hui. Cela n’empêche évidemment personne de noter, voire de souhaiter, des évolutions, mais c’est une autre histoire.

le 20 avril 2018.

Vous aviez raison de me reprendre, car je sais qu’espace était au féminin depuis 1992, à la lecture de l’Abrégé du code typographique à l’usage de la presse.
Et  je m’en suis fait le défenseur pendant dix ans.
Vous aviez d’autant plus à me reprendre que je venais de rappeler une règle typographique. (« Pan sur le bec », dit le Canard.)

Cela dit, c’est néanmoins un mot très technique. Aussi, j’en tolère l’emploi au masculin chez tous ceux qui ne sont pas des métiers de la presse.

Mais pour moi, n’ayez aucune pitié.

le 21 avril 2018.

« Mais pour moi, n’ayez aucune pitié. » Vous me prêtez des intentions que je n’ai vraiment pas ! Et je ne me permets en aucun cas de « taper sur le bec » de qui que ce soit.

Ce site est très généraliste et, quand nous y posons une question, c’est en général pour un besoin précis qui concerne les règles actuelles de l’orthographe. Dans la plupart des cas, il s’agit de règles dont il serait extrêmement important que la plupart des gens les possèdent. Parfois, il y a des questions plus pointues auxquelles certains savent apporter des réponses dont tout le monde peut faire son miel.

Comment orthographe et syntaxe devraient-elles être, quelle sont les évolutions en cours, autant de questions passionnantes mais je ne sais pas bien où en discuter vraiment. Dans ces domaines, j’ai bien plus de questions que de réponses !

le 21 avril 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.