RE: qui sait ?

J’ai une question ponctuation.

Dans la phrase : Une jeune mendiante attend quelques euros qu’elle redonnera tout à l’heure à un homme de main, peut-être le père du bébé, qui sait.

Faut-il un point d’interrogation après qui c’est ? En faut-il un nécessairement après cette interjection ?

leslecturesdemaryline Érudit Demandé le 10 janvier 2023 dans Général
5 Réponses

@ chambaron
La ponctuation est là pour servir l’écrit. Pas pour le contraindre.

Les points de suspension, sont aussi légitimes qu’un point d’interrogation, et suffisent à mon avis à donner à ces deux mots flottants comme vous dites, assez de consistance pour tenir le cap.
Je vois le  « Qui sait » lui même comme un point de rupture brusque entre la pensée qu’il interromps et la suite du récit, qui pourrait être une pensée distincte.
Points de suspension, Points mis à la suite les uns des autres pour marquer la suspension. (https://www.dictionnaire-academie.fr/article/A8S2058)

Tant que l’idée passe, tout est bon.

A_AZZI Débutant Répondu le 19 janvier 2023

À l’auteur de la question d’évaluer ce qu’il voulait dire.

le 19 janvier 2023.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.