RE: Participe passé suivi d’un infinitif

Bonjour, bonsoir,

Je n’arrive à comprendre en quoi cette phrase est fausse :

« La victime, plusieurs voyageurs l’ont vue agresser sans esquisser un geste. »

C’est pourtant « la victime » qui réalise l’action exprimée par l’infinitif « agresser »… Ou alors ai-je mal compris le sens de la phrase ? Selon moi, les voyageurs ont vu la victime agresser (une personne).

P.-S. : la phrase est tirée du quiz du projet Voltaire.

Absalon Amateur éclairé Demandé le 18 décembre 2020 dans Conjugaison
5 Réponses

Suite au commentaire de Tara, je précise que le verbe voir est bien le verbe voir.
Le témoin a vu, de se yeux vu, le témoin a vu agresser la victime.
La victime que le témoin a vu, de ses yeux vu, agresser, est morte.
C’est le verbe voir, qui signifie voir, qui n’est pas modal, qui n’est pas un semi-auxiliaire, et dont le participe passé n’est pas invariable.
Dans les deux constructions, avec ou sans agent exprimé de l’infinitif (je vois des jeunes agresser la victime / je vois agresser la victime), c’est le même verbe voir, avec le même rôle syntaxique.
J’ai fait une longue réponse pour montrer qu’il n’y a ici qu’une affaire de COD, ce n’est pas pour qu’on me réponde « tout à fait, c’est une question de modalité ». On ne peut pas mettre de la modalité partout, ça devient pénible. On trouve des pages et des pages traitant du sujet, où chacun y va de sa nuance, ajoutant une notion, un concept, une perception qui lui est propre, une astuce. Rien de tout cela n’est en jeu.

Avec un pronom, qu’on place avant le verbe, on est obligé d’éclater la proposition infinitive.
Selon que le sujet était exprimé ou non dans la proposition infinitive, le pronom peut se trouver COD de « voir » ou COD de « agresser ».
* je vois des jeunes agresser la victime –> je les vois agresser la victime : le pronom « les » est mis pour « les jeunes » et joue le rôle de COD de « voir ».
* je vois agresser la victime –> je la vois agresser : le pronom ‘la » est mis pour « la victime » et est COD de « agresser ».
Tant qu’on ne comprend pas que c’est le même verbe « voir » dans les deux cas, tant qu’on ne voit pas que les pronoms en revanche sont totalement différents, qu’ils ne représentent pas la même chose et n’ont pas le même rôle syntaxique dans la phrase, il ne faut pas aller plus loin.

Enfin, on passe au passé composé, en appliquant la règle de l’accord du participe passé selon la place du COD.
* je vois des jeunes agresser la victime –> je les vois agresser la victime –> je les ai vus agresser la victime.
* je vois agresser la victime –> je la vois agresser –> je l’ai vu agresser.

Adrian Grand maître Répondu le 19 décembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.