RE: « On a rien de moins » ou « On n’a rien de moins »

J’ai recherché une réponse avec “on a rien” ou “on n’a rien” sur ProjetVoltaire, mais je ne l’ai pas trouvée dans cet exemple-ci :
« Sans la connaissance, on a rien de moins. Avec la connaissance, on a juste davantage. » (ou « on n’a rien de moins”).

[Je crois que c’est la liaison de « on a » que ça complique, et la bonne compréhension avec « rien » qui demande, je crois, la négation.]

Merci beaucoup par avance. (J’apprécie beaucoup votre site !)

Nelli Membre actif Demandé le 14 mai 2021 dans Question de langue
3 Réponses

Dictionnaire de l’Académie française, art. « moins » :

« 3.  Spécialement. Associé au pronom indéfini rien, dans des tournures que l’on confond souvent, bien que leur sens s’oppose.

Ne… rien moins que signifie « nullement, en aucune façon ». Il n’est rien moins que sage, il n’est pas du tout sage. Vous le croyez votre rival, mais il a d’autres vues et n’aspire à rien moins qu’à vous supplanter, il n’y aspire nullement. Sans complément. Ne… rien moins, pas du tout. Je ne désirais rien moins. Je ne pensais à rien moins, je n’y pensais en aucune façon.

  Au contraire, Ne… rien de moins que signifie « véritablement, bel et bien ». Il n’est rien de moins que le meilleur spécialiste de la question, il l’est sans aucun doute. Il vous trahit et n’aspire à rien de moins qu’à vous supplanter, il y aspire bel et bien, il s’y emploie. Il ne s’agit de rien de moins que de votre vie, c’est votre vie qui est en cause. Sans complément. Ne… rien de moins, pas moins que cela, rien de moindre. Je n’attendais rien de moins, c’est précisément ce à quoi je m’attendais.

 Rien de moins oRien moins s’emploient aussi, sans négation, avec une valeur ironique, dans le sens de « pas moins », pour souligner l’extravagance d’une demande, d’une prétentionIl se prend pour un héros, rien de moins ou rien moins. »

Prince Grand maître Répondu le 14 mai 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.