RE: nationalité et majuscule : cas problématiques ?

Bonjour,
Pourriez-vous m’expliquer quand il faut mettre une majuscule à « japonais » dans les phrases qui suivent ?  C’est assez urgent. Je vous remercie par avance.

1) Cela permettra peut-être de faciliter la vie de ceux qui nourrissent l’espoir d’être un jour reconnus comme Japonais.

2) Il se considère comme étant pleinement  japonais.

3) Comment parviens-tu à parler aussi bien la langue alors que tu n’es pas japonais ?

4) (…) pour évacuer la connotation qui suggère qu’un hafu ne serait Japonais qu’à moitié.

Karineavec1K Érudit Demandé le 13 novembre 2021 dans Général
4 Réponses

Nationalité (Dictionnaire Acad. fr.) :

2.  Lien juridique et politique, défini par la loi d’un État déterminé, unissant une personne à cet État. La nationalité française, allemande. Acquérir, demander la nationalité américaine. Être de nationalité espagnole. Avoir une double nationalité. Certificat de nationalité. Code de la nationalité. Nationalité effective, fondée par des liens de fait, comme la langue, la culture, etc. (Dans des États de population pluriethnique, on parle en ce sens de citoyenneté et l’on désigne par le terme de nationalité le lien qui unit une personne à un groupe ethnique déterminé.)

  En parlant d’une personne morale. La nationalité d’une société. La nationalité d’un navire, le fait qu’il soit soumis au régime juridique d’un État déterminé.

Gentilé (Dict. Acad. fr.):

Nom donné aux natifs et aux habitants d’une commune, d’une région, d’un pays, etc., formé à partir du nom de ces derniers. Les gentilés s’écrivent avec une majuscule à l’initiale. « Bourguignon » est le gentilé des habitants de la Bourgogne. Saint-Denis a pour gentilé « Dionysien » par référence à l’origine grecque de « Denis ».

 

Voir aussi

 

 

Adjectif ou nom de nationalité : « il est français » ou « il est Français » ?  (AC.  fr.) :

 

 

[……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………]

 

Un autre problème se pose dans les phrases du type Il est français : doit-on considérer français comme un adjectif et l’écrire avec une minuscule à l’initiale, ou comme un nom en position d’attribut (comme dans Il est médecin) et préférer une majuscule ? L’usage en la matière est mal fixé. L’Académie française, dans son Dictionnaire, choisit de le considérer comme un adjectif et écrit par exemple Il est belge.

 

■ Voir dans le dictionnaire : Gentilé • Nationalité   

Majuscules, abréviations et symbles, Karine Germoni, de Boeck, 2013 : Si le gentilé est un attribut sans article, on a le choix, selon qu’on le prend pour un nom ou un adjectif : « Sa femme est Chinoise »  ou « Sa femme est chinoise ».  

+ de longs arguments.

Prince Grand maître Répondu le 13 novembre 2021

Merci. Je ne savais pas qu’on pouvait avoir le choix dans ces cas-là. Je comprends mieux pourquoi j’étais gênée.

le 14 novembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.