RE: n’ait jamais

« [Le] président de la République le plus européen que la France n’ait jamais connu […] »

Le « n’ait jamais » me choque. Est-ce néanmoins correct, ou bien est-ce une faute?

Merci.

Astrolobe Érudit Demandé 6 jours auparavant dans Général
2 Réponses

Bonjour,

Après le superlatif, le proposition subordonnée doit être  en effet au subjonctif surtout s’il y a l’idée d’un jugement, d’une appréciation subjective.

Gombro Érudit Répondu 6 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.