RE: Locution : »en venir à »

Bonjour,
Est-ce que le sens de « en venir à » fait toujours référence à une situation fâcheuse ( comme il est expliqué dans les dictionnaires) ? Du coup, cette locution ne peut pas renvoyer à une évolution (pas forcément désagréable)? Voici la phrase qui a suscité mon questionnement(soit dit en passant, c’est une formulation tirée d’un film sous-titré en français): « tu n’aimais pas le basket-ball lorsque t’étais petit, et maintenant t’en es venu à l’aimer ». Que pensez-vous de cette phrase? Est-ce que l’emploi de la locution est correct ? Si ce n’est pas le cas, alors qu’est ce qu’il fallait dire?
Merci d’avance pour toutes vos réponses.

Lyn Amateur éclairé Demandé le 4 septembre 2021 dans Général
3 Réponses

« En venir à » signifie « En arriver à« , avec une notion de progression pour en arriver là.

La tournure ne fait pas forcément référence à une situation fâcheuse, non.
Et ne signifie pas non plus « arriver à un point extrême   » comme le prétend Tara.

Venons-en au fait : après toutes ces digressions abordons enfin le vrai sujet.
Nous en sommes venus aux mains : le ton est monté petit à petit, les injures ont fusé, et nous en sommes arrivés à nous battre.
Tu en es venu à l’aimer : tu as fini par aimer le basket, parce que ton frère t’a communiqué sa passion à force de t’en parler. 

CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 5 septembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.