RE: Le seul qu’elle ait/eût jamais connu

Bonjour,

Petite question sur la concordance des temps avec le subjonctif. Dans un récit au passé avec un imparfait dans la principale, il faut bien utiliser un subjonctif imparfait, n’est-ce pas ? Pourriez-vous me dire  si les phrases d’exemple suivantes sont correctes ou fausses ?
– C’est le seul xxx qu’elle ait jamais connu.
-C’était le seul xxx  qu’elle eût jamais connu.

Merci d’avance.

marquise Débutant Demandé le 8 avril 2022 dans Conjugaison
6 Réponses

Marquise,

Vous écrivez :
Par exemple j’ai un gros problème avec la phrase suivante:
– Avant qu’elle (avoir) le temps de s’en apercevoir, elle se trouva…
Je ne sais pas quel subjonctif utiliser, j’hésite entre le passé et l’imparfait du subjonctif:
– Avant qu’elle n’ait eu le temps de s’en apercevoir, elle se trouva…
ou
-Avant qu’elle n’eût le temps de s’en apercevoir, elle se trouva…
Que choisiriez-vous ?

Tout d’abord, à mon sens le « ne » explétif ne s’impose pas.
D’autre part, laissez tomber l’imparfait du subjonctif, qui n’est plus vraiment employé dans les textes modernes, cela vous soulagera de tous vos doutes, et modernisera vos tournures de phrases….  sauf si vraiment vous y tenez absolument, ce que je peux comprendre aussi.
Ma suggestion :
Avant qu’elle ait eu le temps de s’en apercevoir, elle se trouva mise devant le fait accompli.

Cathy Lévy Grand maître Répondu le 9 avril 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.