RE: Le h « expiré » en français

Bonjour à tous, je me posais la question de savoir pourquoi l’Académie français n’avait pas rectifiée cette erreur, le h n’est jamais aspiré mais expiré (parfois), dans certains exclamations.

Manuel Grand maître Demandé le 4 septembre 2022 dans Question de langue

En cas d’erreur (ou de repentir), vous pouvez corriger directement votre question même après l’avoir publiée. C’est beaucoup mieux que de  faire des « réponses » ce qui nuit à la lisibilité du site.

le 4 septembre 2022.

N’avait pas rectifié (erreur d’accord)

le 4 septembre 2022.
10 Réponses

H muet ou aspiré. L’h dit aspiré ne s’entend pas (sauf dans certaines onomatopées), mais il interdit la liaison et l’élision.  Notons simplement quelques cas (cf. B.U. n° 48 et n° 49).

Joseph HANSE, Nouveau dictionnaire des difficultés du français moderne, troisième édition, p. 441, De Boeck-Duculot.
La prononciation est tombée en désuétude puis l’Empire.

Prince Grand maître Répondu le 4 septembre 2022

PHONÉTIQUE. On distingue deux sortes de h, le h muet et le h dit aspiré. Le h muet, comme dans un homme, une heure, des herbes, l’hyène, son habileté, exhiber, le bonheur, est un signe purement orthographique, le plus souvent lié à l’étymologie, et n’a aucun effet sur la prononciation. Le h dit aspiré ne s’entend plus que dans certaines interjections et onomatopées comme Ha ! Hé ! Hue ! Hop ! ou Hum ! ou, quelquefois, dans des verbes comme Hennir, Hisser, Hurler. Placé à l’initiale ou à l’intérieur d’un mot, il empêche la liaison et l’élision, comme dans nous hurlons, un hasard, le handicap, des héros, la honte, enhardir, trahir, dehors, un bahut, des cahots. Dans ce Dictionnaire, le signe ’, précédant l’initiale du mot, indique un h aspiré.

Dict. de l’Ac. fr.

le 4 septembre 2022.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.