RE: indicatif ou subjonctif ?

Bonjour,

Écririez-vous :
« Tu es la dernière personne qui a quoi que ce soit à se reprocher. »
ou
« Tu es la dernière personne qui ait quoi que ce soit à se reprocher. »

J’ai beau chercher, voire essayer de voir ce que cela donnerait en changeant de personne, je ne trouve pas…

MERCI de bien vouloir éclairer ma lanterne !

Nadouchka Amateur éclairé Demandé le 21 décembre 2020 dans Question de langue
3 Réponses

Bonjour,

1° « Après le dernier qui (que, à qui), on emploie l’indicatif (hors condit.), le subjonctif ou le conditionnel, selon la nuance : C’est la dernière personne que j’ai interrogée (certitude) ; à qui je veuille m’adresser (élément subjectif d’appréciation, intention) ; qui consentirait à faire cette démarche (fait hypothétique). »  Joseph Hanse, Nouveau dictionnaire des difficultés du français moderne, 3e éd., p. 307.

Or votre phrase comporte, à n’en pas douter, un élément subjectif d’appréciation.

Dès lors, le subjonctif (présent) est de mise.

2° Mais cette phrase soulève un second problème  : doit-on mettre le verbe avoir à la seconde personne du singulier (aies) ou à la troisième (ait) ?
Selon  Grevisse et Lenoble-Pinson (Le français correct, 6e éd., p. 338), l’usage est indécis lorsque l’attribut (ici : la dernière personne) contient le dernier, le premier, le seul, l’unique, etc.). Les ex. donnés alors montrent que les deux personnes sont possibles. 

Conclusion : on peut écrire :Tu es la dernière personne qui aies ou qui ait…

Vous voilà « armé(e) » avec des références indiscutables.

Prince Grand maître Répondu le 21 décembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.