RE: H aspiré

Bonjour, je me posais la question de ce « h » dit aspiré alors qu’en fait lorsqu’il peut se prononcer, il est en fait expiré. Quelqu’un aurait-il une explication historique à cette énigme ?

Manuel Grand maître Demandé le 16 mars 2021 dans Question de langue
6 Réponses

Vous avez raison Manuel : il n’ y a aucune aspiration !

Le Bon usage :
« L’h aspiré n’est pas étymologique et s’explique par des raisons diverses dans halo harpie hasard haut hernie herse hic hile hors (cfhuguenot huppe , etc. — Dans héros , on attribue souvent(voir déjà Vaugelas, p. 3) la disjonction à la crainte d’une homonymie gênante de °les Ù héros avec les zéros  (zéro a déjà au XVIs. le sens « personne sans valeur », cf. Trésor ). »

Prince Grand maître Répondu le 16 mars 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.