RE: Féminin ou masculin ?

Répondu

Puisqu’on dit « un Commander » et qu’il n’existe pas de féminin à ce mot, doit-on dire lorsqu’il s’agit d’une femme :

« Le Commander est prête ! », ou « Le Commander est prêt ! » ?

J’aurais tendance à le mettre au masculin mais j’ai un doute.
Je précise que je ne peux pas changer le mot Commander.

Merci beaucoup.

CaptainTomate Débutant Demandé le 1 mars 2022 dans Général
4 Réponses

Un commander n’existe pas en français. c’est de l’anglais.

 

« COMMANDANT, COMMANDANTE

adjectif et nom

Étymologie :xviie siècle. Participe présent de commander.

 

I. Adjectif.

 

Rare. Autoritaire, impérieux. Une voix sèche et commandante.

 

 

II. Nom masculin. MARQUE DE DOMAINE : MILITAIRE.

 

1. Celui qui commande une place de guerre, un territoire, un corps d’armée. Commandant en chef. Commandant supérieur. Commandant d’armes, officier le plus ancien dans le grade le plus élevé, qui dirige le service de la garnison. Le commandant des territoires occupés. Par extension. Celui qui assure un commandement. Le commandant d’un détachement. Les ordres seront notifiés aux commandants de compagnie. Le commandant d’un camp de prisonniers. Le commandant de la marine à Dunkerque, à Nouméa. Le commandant militaire du palais de l’Élysée.

 

2. Officier supérieur des armées de terre, de l’air et de la gendarmerie, titulaire d’un grade situé entre celui de capitaine et celui de lieutenant-colonel. Les quatre galons d’un commandant. Recevoir le grade de commandant. Quand un subordonné s’adresse à cet officier supérieur, il l’appelle : « Mon commandant ». Dans l’arme blindée et cavalerie, le commandant est également appelé chef d’escadrons. En apposition. Médecin-commandant.

 

3.  MARQUE DE DOMAINE :MARINE MILITAIRE. Officier supérieur ou officier qui, quel que soit son grade, commande ou a commandé un bâtiment. Le commandant d’une frégate, d’un croiseur. Le commandant en second. Quand un subordonné s’adresse à cet officier ou à un officier supérieur, il l’appelle : « Commandant ». Par extension. MARQUE DE DOMAINE :MARINE MARCHANDE. Le commandant d’un paquebot, d’un cargo. – MARQUE DE DOMAINE :AÉRONAUTIQUE. MARQUE DE DOMAINE :ASTRONAUTIQUE. Celui qui commande à bord d’un avion de ligne ou d’un vaisseau spatial. Le commandant de bord. »

 

« COMMANDEUR

nom masculin

 

1.  MARQUE DE DOMAINE :HISTOIRE. Chevalier d’un ordre militaire ou hospitalier pourvu d’une commanderie. Commandeur de l’ordre de Malte, de l’ordre Teutonique. Commandeur de l’ordre de Saint-Lazare. Grand commandeur, haut dignitaire de certains ordres de chevalerie. Expr. La statue du Commandeur, par référence au mythe théâtral de Don Juan, désigne le personnage qui se dresse pour annoncer le châtiment du coupable.

 

2. Grade honorifique au-dessus de celui d’officier, dans un ordre destiné à reconnaître les services militaires ou civils. Le grade de commandeur est le troisième dans l’ordre de la Légion d’honneur. La cravate de commandeur, voir Cravate. Par métonymie. Un commandeur des Palmes académiques.

 

3.  MARQUE DE DOMAINE :RELIGION ISLAMIQUE. Commandeur des croyants, titre que prenaient les califes. Haroun al-Rachid, calife de Bagdad, commandeur des croyants. »

 

« CODEMANDEUR, CODEMANDERESSE

nom

Étymologie :xviiie siècle. Dérivé de demandeur.

 

MARQUE DE DOMAINE :DROIT. Personne qui, conjointement avec une ou plusieurs autres, forme une demande en justice. »

 

 

Dict. de l’Académie française. 

 

Prince Grand maître Répondu le 1 mars 2022
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.