RE: Fait écho

Répondu

Bonsoir,
Est ce que l’expression « fait écho  » désigne une réaction immédiate ou elle n’a pas de rapport avec la notion du temps? Par ailleurs, est ce qu’elle est juste si elle fait allusion à qqch sans constituer une réponse à proprement parler ? Par exemple : Un locuteur A qui adresse une mise en garde à un Auditeur B concernant une affaire de corruption C (qui a eu lieu 2 ans auparavant). Dans ce cas est ce qu’on peut dire que cette mise en garde fait écho à une affaire de corruption

Anaislyd Amateur éclairé Demandé le 30 janvier 2021 dans Question de langue
3 Réponses

« Faire écho à » ne suppose pas une réaction immédiate. Mais cette loc. a un rapport avec la notion de temps en ce sens qu’on ne peut faire écho qu’à ce qui a déjà eu lieu.

Ce n’est le temps écoulé depuis l’affaire de corruption (2 ans) qui m’embarrasse, c’est le sens de faire écho à qui me paraît ne pas bien convenir.
TLFI : Faire écho à. Répondre à. Loin de s’y perdre, elle y trouve une ampleur jamais connue encore, comme si tout l’univers faisait écho à sa confidence (GUÉHENNOJournal « Révol. », 1938, p. 189). D’autres, faisant écho à des appels parisiens ou à des voix alsaciennes, se sont lancés les yeux fermés dans l’activité poétique (NIZANConspir., 1938, p. 76).

Fait suite à  me paraîtrait mieux  convenir.

Et puis si on est dans une procédure pénale, il y a des termes spécifiques à employer.

Prince Grand maître Répondu le 30 janvier 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.