RE: Entrefilet… comme son orthographe ne l’indique pas !

Bonjour,
Depuis toujours (enfin, depuis que j’ai l’utilisation de ce mot), j’écris « un entrefilets », partant du principe (et à vrai dire, ne me posant même pas la question) que puisque ce mot fait référence à un court texte qui se trouve entre (au moins) deux filets, il s’écrit forcément avec un S, comme le mot entremets par exemple.
Je découvre aujourd’hui qu’on écrit « un entrefilet » !!!
Allez comprendre pourquoi.
Je  pourrais à la rigueur l’admettre si le filet était unique et faisait le tour du court texte en question, « entre » signifiant alors « dedans » (?), un peu comme entretoise, où on peut entendre « toise » comme unique. Mais il me semble, si j’en crois les imprimeurs et typographes, qu’on parle bien de plusieurs.
Bon, certains vont se réjouir de ces bizarreries qui font le charme de la langue française  et je respecte et comprends que s’y retrouver dans ces illogismes, ça puisse donner lieu à satisfaction, comme il en va de toute difficulté vaincue.  Je sais aussi qu’il y a quelques bizarreries dans d’autres langues, je ne fais pas d’anti langue française, mais tout de même,  qu’on ne se plaigne pas que son apprentissage soit si difficile, et son « bien écrire » plutôt sélectif… 🙂

Emsi Amateur éclairé Demandé le 3 juin 2021 dans Question de langue

C’est la conséquence de l’usure des mots. « Chandail » est une altération de « marchand d’ail », « toujours » ne s’écrit pas « tous jours ».

le 3 juin 2021.
5 Réponses

Et qui sonne à ma tête ce matin, histoire de me narguer un peu ?…
L’entrecôte !!! 🙂 🙂 🙂
(forcément accompagnée  – et ceux qui sont nés dans les années cinquante comme moi verront ce que je veux dire, sinon je vous engage à à aller  sur you tube – de l’inénarrable chanson éponyme des Frères Jacques. Allez, je vous mets un peu en bouche , et pensez bien à rouler un peu le R : « C’est pour pouvoir acheter l’entrecôte, qui nourrira les chèreu têteu blondeu… » 🙂 🙂
Sans S donc Et voilà pourtant un mot »côte », qui n’a rien de suranné.
Il faut donc en déduire que « entre » quand il compose un mot, et même s’il y  a pleinement son sens de « entre plusieurs choses », entraîne… le singulier pour le terme auquel il se rapporte

Aaah, le langue française  (à dire avec le ton qu’on voudra : émerveillé pour les uns, agacé  pour les autres, dont je suis :-))

Mais peut-être – car il faut penser à tout –  que dans ce type de mot (entretoise, entrecôte, entrefilet…)  « côte », comme « toise » ou peut-être finalement « filet »,s’entende comme un tout, « la côte » n’étant pas alors « l’une des côtes », mais une  globalité. Comme quand on dit « il a le pied fragile » (bien que ça concerne les deux pieds).

Mouais… (gros doute) 🙂
Enfin,  au moins ça m’aura rappelé l’existence des Frères Jacques… que je m’en vais écouter de ce pas ! 🙂

Emsi Amateur éclairé Répondu le 4 juin 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.