RE: Dont et les adjectifs possessifs

Bonjour
Le pronom  dont exprime une relation de possession.

Aussi dira-t-on

Il a coupé les arbres dont les branches pourrissaient.

Et non

Il a coupé l’arbre dont ses branches pourrissaient.

Mais quand il y a 2 relationss de possession, on est obligé, il me semble, d’utiliser un adjectif possessif, qui peut paraitre fort gênant à l’oreille, comme dans l’exemple suivant.

Il a dédommagé le monsieur dont il a brisé les vitres de sa voiture.

Cette dernière phrase est-elle correcte ?
Merci.

Brad Grand maître Demandé le 21 août 2018 dans Question de langue
13 Réponses

J’éviterais le double marqueur de possession ; j’écrirais donc :  Il a dédommagé le monsieur dont il a brisé les vitres de la voiture.

Grammaticalement et stylistiquement, cette phrase est meilleure que celle qui comporte sa.

De plus, son sens est très clair, car la voiture est nécessairement celle  du « monsieur ».  En effet,  dont ==> les vitres appartiennent au « monsieur » ;   les vitres de la voiture ==> la voiture appartient au possesseur des vitres (de la voiture), donc au  « monsieur » en question.

Prince Grand maître Répondu le 21 août 2018

Bonjour Prince, j’ai retrouvé l’article (ici, sur la BDL) auquel je me référais pour dire que, bien que votre proposition soit effectivement meilleure que celle comportant le possessif sa (qui, elle, est bel et bien fautive car comportant une redondance), elle n’est cependant pas « parfaitement correcte ». Il y est notamment dit :

————————————————————————————————————–
Enfin, dans la subordonnée relative, il faut éviter d’employer dont avec un complément introduit avec la préposition de […]

Exemples :

–  Le ministre dont j’avais écrit le texte de l’allocution a été retenu à Québec.

On écrira plutôt :

–  Le ministre duquel (ou : de qui) j’avais écrit le texte de l’allocution a été retenu à Québec.
————————————————————————————————————–

La construction de cet exemple est exactement celle de la phrase de Brad (deux possesseurs différents, le texte de l’allocution et l’allocution du ministre). Dans la phrase de Brad, le complément de dont est logiquement la voiture (du monsieur), introduit par de, ce qui est à éviter.

le 22 août 2018.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.