RE: dialogue

Bonjour,
Dans un dialogue, il est d’usage de commencer par un guillemet, puis de continuer par des tirets  à chaque nouvelle réplique, jusquà la dernière qui se termine par un guillemet fermant.
Que doit-on faire pour des dialogue ponctués de phrases relativement longues ? Doit-on interrompre les tirets et reprendre les guillemets ?
Par exemple :

 » Bonjour Madame, s’écria la passante, afflubée d’un chapeau violet
– Bonjour Madame, répliqua t-elle précipitamment, non sans avoir enlevé son chapeau qui l’encombrait. Je n’en croyais pas mes yeux.
-Comment allez-vous?
-On ne peut mieux! »

Merci !

Ariane db Maître Demandé le 24 septembre 2021 dans Général
5 Réponses

Règle
Les guillemets ouvrants servent à signaler le début d’un dialogue. On ouvre les guillemets avant le propos du premier intervenant ; les intrerventions suivantes sont annoncées par un retour à la ligne et un tiret ; on ferme les guillemets oaprès la fin des propos du dernier intervenant.

Dans un dialogue, quelle que soit la longueur de la réplique, elle ne doit pas comporter d’alinés (c’est-à-dire qu’elle doit être écrite d’un bout à l’autre (même sur plusieurs pages).

Raymond Jacquenod, La ponctuation maitrisée, p. 189-190
Prince Grand maître Répondu le 25 septembre 2021

Il y a des ex. ; si ce n’est pas assez clair, je vous les donnerai.

le 25 septembre 2021.

2/ Les dialogues sans guillemets

Dans l’édition, il est de plus en plus l’usage de supprimer les guillemets. Dans ce cas, la première réplique commence par un tiret pour marquer le début du dialogue :

 Si on allait manger !
— Bonne idée, je meurs de faim.
— Gilles, tu as toujours faim, de toute façon !

Ce sont des tirets cadratins (—)

Il est impératif de mettre une espace après chaque tiret pour le décoller du début de la phrase.
https://www.aproposdecriture.com/regles-typographiques-du-dialogue

le 25 septembre 2021.

Tiret dans les dialogues
On emploie souvent le tiret pour marquer le changement de locuteur dans un dialogue. Généralement, chaque réplique est suivie d’un saut de ligne, mais on peut également présenter l’ensemble des répliques bout à bout.

Exemples :

Sais-tu si Yvan et Geneviève ont accepté l’invitation ?

 Je crois qu’ils ont refusé; ils avaient autre chose de prévu.

 J’ai rencontré Éric tout à l’heure. 
Lui as-tu parlé de notre réunion de demain ?
Oui ; il m’a dit qu’il y serait.

Lorsqu’on emploie le tiret pour marquer les changements de locuteur, on peut faire précéder la première réplique du dialogue d’un guillemet ouvrant plutôt que d’un tiret. Dans ce cas, on doit faire suivre la dernière réplique du dialogue d’un guillemet fermant. Cette pratique est aujourd’hui facultative et l’on peut se contenter de faire précéder chaque réplique d’un tiret, sans employer les guillemets.

http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?id=3371

le 25 septembre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.