RE: De ou du? Ordre et priorité

Répondu

Bonjour, j’aimerais savoir la forme la plus adaptée pour la phrase suivante s’il vous plaît:

1 – La pandémie de Covid-19 a changé

– La pandémie du Covid-19 a changé

2  – l’ordre de nos priorités.

– notre ordre de priorités.

– notre ordre de priorité.

Cc123 Débutant Demandé le 2 mai 2021 dans Général
8 Réponses
Meilleure réponse

Bonjour,

En principe : pandémie + de + nom de la maladie (sans l’article). L’Académie française écrit par ex. : Pandémie de grippe. 

J’écrirais : La pandémie de COVID-19 a changé l’ordre de nos priorités.

N.B. Beaucoup écrivent « Covid-19. L’initiale majuscule ne se justifie pas sur le plan grammatical. Mais on peut vouloir l’employer pour donner de l’importance à cet acronyme. 
La maladie = la COVID-19.

Prince Grand maître Répondu le 2 mai 2021

Le Grand Robert utilise de aussi : 

Pandémie :

« Didact. (méd.). Épidémie qui atteint un grand nombre de personnes, dans une zone géographique très étendue.  aussi Endémie. Pandémie de choléra, de sida, de Covid-19. Pandémie grippale.

© 2021 Dictionnaires Le Robert – Le Grand Robert de la langue française »

Rem. : L’Académie écrit : la covid 19, sans majuscule et sans trait d’union.  Mais il est trop tard pour changer l’orthographe de cet acronyme : COVID-19 ou Covid-19. 

le 2 mai 2021.

Cher Prince,

Je suis malheureusement en profond désaccord avec vous sur ce point.

L’Académie française n’a JAMAIS décidé de féminiser le nom « covid-19 », cette décision a été prise par son Secrétaire perpétuel, Hélène Carrère d’Encausse, de façon individuelle et arbitraire, sans que les Immortels ne se prononcent. Ceux-ci sont d’ailleurs majoritairement contre cette « féminisation » insensée qui est avant tout idéologique.

En effet, l’argument selon lequel nous donnerions déjà le genre féminin à des acronymes anglais (exemple, CIA) n’est pas valable dans ce cas puisque « covid-19 » est toujours employé pour désigner le virus en lui-même.
Il faudrait donc, à mon sens, considérer ce terme comme un nom propre (prenant une majuscule, par conséquent), masculin !

Bon dimanche,
PV

le 2 mai 2021.

Cher Prince V,

Oui, j’avais lu cela. Il n’en reste pas moins que le terme féminisé pour désigner la maladie en question a été publié sur le site de la Compagnie en mai 2020, à la rubrique « DIRE, NE PAS DIRE
                      Académie française » 

Où il figure encore ! 

Surabondamment, ces deux mentions sont immédiatement précédées du dessin de l’Académie…

Toutefois, il est vrai que « la Rombière » a été critiquée pour cela…

« C’est un acronyme. L’Académie française a pour fonction de définir un terme français pour tous les termes techniques ou scientifiques. Un acronyme : il faut que les gens sachent ce qu’il y a dedans… Les gens de toute façon ne savent pas ce qu’est un acronyme, premièrement, et deuxièmement, ça ne les intéresse pas de savoir ce qu’il y a derrière. Mais nous, la logique, c’est de savoir ce que c’est. On l’a décomposé et il est clair que c’est Corona-Virus-Disease, la maladie du virus de la couronne, parce que c’est un acronyme anglais. “Disease”, c’est-à-dire “la maladie”, est féminin en français. Donc il était logique de dire “la” Covid. Je dirais que [l’usage] s’implante ou pas, mais il y a beaucoup de gens qui l’adoptent tout de même » m’explique Hélène Carrère d’Encausse.

Bonne nuit 🙂

le 2 mai 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.