RE: « d’à quel point » ou « à quel point »

Doit-on supprimer ou ajouter la préposition « de » devant « à quel point » ?

Exemple : « Il ne s’était pas rendu compte à quel point il l’aimait » ou « Il se n’était pas rendu compte d’à quel point il l’aimait. »

On se rend compte DE quelque chose, ou QUE + verbe conjugué. Ici, ce serait « il ne s’était pas rendu compte QU’il l’aimait ». Dans tous les cas, il faut lier les deux éléments de la phrase, non ? Dans cet exemple, ou même avec d’autres exemples, peut-on dire « d’à quel point » ou la locution « à quel point » suffit-elle à lier le verbe et le reste ?

Autre exemple : « Il ne se souvenait pas d’à quel point il était turbulent à l’époque » ou « Il ne se souvenait pas à quel point il était turbulent à l’époque ».

D’instinct, je ne mettrais rien devant « à quel point », mais je ne trouve pas d’explication logique ou de règle.

Je vous remercie d’avance pour vos réponses.

Totoro Débutant Demandé le 30 septembre 2021 dans Général
3 Réponses
Meilleure réponse

Une préposition ne peut pas introduire une autre préposition.
Il ne s’était pas rendu compte à quel point il l’aimait.
Il y a d’autres cas où le « de » disparaît :
Seule l’expérience me permettrait de me rendre compte si je parviendrais à y éviter le factice. : ici c’est la conjonction « si » qui interdit son emploi.

Vous pouvez aussi formuler ainsi :
Il ne s’était pas rendu compte de l’intensité de son amour pour elle/lui
Il ne s’était pas rendu compte de ce qu’il l’aimait aussi fort

Tara Grand maître Répondu le 30 septembre 2021

« Il ne s’était pas rendu compte de ce qu’il l’aimait aussi fort » ?!
Vous êtes sûre de ce que vous avancez ici ?

le 2 octobre 2021.
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.