RE: connaître le nom d’une figure de rhétorique

Bonjour,
Je pose cette question ici bien qu’elle ne soit pas relative à un problème d’orthographe, n’hésitez donc pas à me rediriger si je suis au mauvais endroit. Je voudrais connaître le nom de la figure de rhétorique qui consiste à imputer ses propres propos à quelqu’un d’autre. La visée peut être ironique, il s’agit de donner plus de poids à son argument. Par exemple, dans Phèdre , Socrate attribue à un Laconien la parole suivante « De la parole,  il n’y a pas d’art authentique, si cet art n’atteint pas à la vérité, et il ne pourra jamais y en avoir ».  Mais on se doute bien que, dans le dialogue, elle est une invention de Socrate (Socrate a coutume de feindre l’ignorance).
Merci

Ciel Membre actif Demandé le 4 avril 2021 dans Général
5 Réponses

Dans la famille des tropes, ce que vous décrivez me semble avoir du mal à disposer d’un nom en propre.  Ce n’est pas vraiment un procédé oratoire (rhétorique), mais plutôt un style de rédaction en mode indirect.
Cela étant, par éliminations successives, j’arrive à classer cela comme une forme d’antiphrase, cette figure jouant ici un rôle de moteur dans l’échange verbal. Elle n’a pas de sens une fois isolée de son milieu et ne sert qu’à alimenter une dialectique.
Peut-être quelqu’un aura-t-il une autre analyse…

Chambaron Grand maître Répondu le 4 avril 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.