RE: Accords & co

Bonjour !
Il reste quelques points de grammaire de mon roman que je ne parviens pas à résoudre. Pourriez-vous m’aider ?
– deux-mille (ainsi que deux-mille-cent, etc.) trait d’union ou non ? Un site internet spécialisé chiffres en lettres me met le trait d’union, un autre m’indique sans trait d’union.
– C’est étrange d’être si bien accueilli : (le narrateur évoque lui-même et une autre personne) : accueilli ou accueillis ?
-l’atmosphère était moins tendue que prévue : prévu ou prévue ?
– jamais elle ne se serait crue capable de : crue ou cru ?
– Et tous deux surexcités d’avoir retrouvés celui ou celle qu’ils aimaient : retrouvé ou retrouvés ?
merci!

kosh Membre actif Demandé le 7 septembre 2020 dans Accords
2 Réponses

– Et tous deux surexcités d’avoir retrouvé celui ou celle qu’ils aimaient : retrouvé (cod après).
– jamais elle ne se serait crue capable de : crue (accord avec le sujet)
– l’atmosphère était moins tendue que prévu : prévu  (que ce qui était prévu) : voir ici 
Le Petit Robert, consulté à l’article «prévu», donne un exemple de cette construction :
Une marée plus forte que prévu. [On avait prévu non pas la marée, qui se produirait de toute façon, mais que la marée serait moins forte.]
De même, dans votre phrase, on n’a pas prévu l’atmosphère mais un degré de tension.

– deux-mille (ainsi que deux-mille-cent, etc.) trait d’union ou non : les deux sont possibles ; traits d’union selon les préconisations de la nouvelle orthographe 

– C’est étrange d’être si bien accueillis :  accord selon le sens (plusieurs personnes accueillies); le singulier aurait une portée plus générale.

Bonne continuation à votre roman ! 

joelle Grand maître Répondu le 7 septembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.