RE: Accord de « s’être rendu »

Répondu

Le Dictionnaire de l’Académie explique qu’il faut écrire :

Elles se sont rendues indispensables.

Il y a d’autres exemples sur la page de l’Académie que je comprends, mais celle-là, non.

Ne doit-on pas raisonner ainsi : on se rend indispensable à quelqu’un : donc le « se » devrait être COI, et donc pas d’accord. Mais mon raisonnement est faux visiblement.
Pourriez-vous me dire pourquoi ?

Dans le même ordre d’idée, l’accord dans cette phrase est-il correct ?

…le pays dans lequel elle s’était rendu.

alain1979 Érudit Demandé le 5 novembre 2021 dans Accords

Merci à tous pour vos réponses.
En cherchant sur le site, j’ai trouvé une réponse de Joëlle qui clarifie et explique la règle. Elle répond à une question sur l’accord dans la phrase : « Elle s’est jetée dans le travail. »
Joëlle explique :
« Se jeter » dans le travail ou dans le sport est un verbe pronominal autonome car il n’a pas le sens de « jeter ».
Il faut accorder avec le sujet si c’est autonome, donc : « Elle s’est jetée dans le travail ».

Par conséquent, ici aussi, « se rendre » est un verbe pronominal autonome (puisqu’il n’a pas le sens de « rendre »). Et en tant que verbe pronominal autonome, il doit s’accorder, donc, en effet, comme les amis le disent : « Le pays dans lequel elle s’était rendue ».

le 5 novembre 2021.
6 Réponses

Bonjour Alain,

Suivi d’un attribut. Passer d’un état à un autre de son propre fait. À force d’excès, elles se sont rendues malades.

Le Bon usage

« On sait que l’accord des verbes pronominaux dépend, le plus souvent, de la fonction du pronom complément dans la proposition où se trouvent ces verbes. On distingue ainsi Elle s’est lavée, phrase où le pronom s(e) est complément d’objet direct du verbe laver, d’Elle s’est lavé les mains, où ce même pronom est complément d’objet indirect du verbeIl en va de même avec le verbe rendre et l’on se gardera bien de confondre Elle s’est rendue à la ville et Elle s’est rendue coupable d’une petite indiscrétion, phrases dans lesquelles le pronom s(e) est complément d’objet direct du verbe rendre, d’Elle s’est rendu compte, où le pronom s(e) est complément d’objet indirect de ce même verbe.

On écrit

 

On n’écrit pas

 

Les élèves se sont rendus en classe

Elles se sont rendues indispensables

Ils se sont rendu compte du danger

Les élèves se sont rendu en classe

Elles se sont rendu indispensables

Ils se sont rendus compte du danger »

 

Le Dict. de l’Acad. française.

 

 

Prince Grand maître Répondu le 5 novembre 2021
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.