RE: abritait(-il) / Jusqu(‘à) peu avant / Pourrai(s)-je

Répondu

Bonjour,

Je souhaiterais avoir une réponse sur trois points :

1. Ces deux phrases sont-elles correctes, sinon laquelle l’est ?
Au moins, le toit nous abritait-il, à condition de ne pas se retrouver sous les gouttières.
Au moins, le toit nous abritait, à condition de ne pas se retrouver sous les gouttières.

2. Jusqu’à peu avant son départ OU Jusque peu avant son départ .

3. Peut-être pourrai-je enfin progresser OU Peut-être pourrais-je enfin progresser.

Je vous remercie pour vos éclaircissements.

Marisa Maître Demandé le 4 septembre 2020 dans Général
3 Réponses

Au moins, le toit nous abritait-il, à condition de ne pas se retrouver sous les gouttières.
La locution adverbiale « au moins »  permet l’inversion du sujet  (elle n’est pas obligatoire mais relève d’un niveau de langue tenu).

En général on utilise « jusque » devant les adverbes et les prépositions (on ne peut penser mettre une préposition devant une autre préposition) :
Jusque peu avant son départ – on dit aussi jusqu’ici – jusque là – jusque très tard – jusque vers les 10h –  jusque chez lui  – jusque dans sa maison  etc.
Mais on a jusqu’à demain – jusqu’à hier alors que « demain » et « hier » sont des adverbes!

Peut-être pourrai-je enfin progresser / Peut-être pourras-tu enfin progresser : le futur de l’indicatif n’ajoute pas de degré de doute porté par l’adverbe « peut-être.
Peut-être pourrais-je enfin progresser /Peut-être pourrais-tu enfin progresser : on a avec le conditionnel un doute plus grand, ou une suggestion, ou une hypothèse
Les deux sont donc possibles avec une différence de sens.

Tara Grand maître Répondu le 4 septembre 2020
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.