Pouvoir

Répondu

Dans la phrase suivante:

Et puis, unir sa famille à celle du président de la Guilde des marchands pour prestigieux que cela put paraître ne l’enchantait guère.

 

 

 

Devrait-on utliiser l’imparfait du subjonctif? Et, des virgules avant « pour » et après « paraître » seraient-elles les bienvenues?

Zully Érudit Demandé le 11 janvier 2017 dans Conjugaison
Ajouter un commentaire
1 réponse(s)
 
Meilleure réponse

Bonjour Zully,

« Et puis, unir sa famille à celle du président de la Guilde des marchands, pour prestigieux que cela pût paraître, ne l’enchantait guère. »

Pour + adjectif + que est suivi du subjonctif.
Afin d’assurer la concordance des temps, le reste de la phrase étant au passé, on utilisera l’imparfait du subjonctif : « pût paraître »

Je suis d’accord avec vous pour isoler la proposition  « pour prestigieux que cela pût paraître », qui donne une information supplémentaire, en l »encadrant par des virgules.

PhL Grand maître Répondu le 11 janvier 2017

Euh, oui, imparfait du subjonctif… j’ai disjoncté! Merci pour les conseils.

le 11 janvier 2017

J’avais « disjoncté » avec la question,  je viens de corriger . Je remercie Estudiantin qui m’a fait remarquer que l’on pouvait corriger un texte édité.

Merci à vous PhL pour la réponse et l’aide.

le 11 janvier 2017
Ajouter un commentaire
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.