Par contre

Répondu

    Certains me disent que « par contre » est fautif, d’autres que c’est toléré. Qui croire ?

    Aline Amateur éclairé Demandé le 20 novembre 2014 dans Général
    Ajouter un commentaire
    18 réponse(s)
     

      En effet, à propos d’inexactitude et de comptes d’apothicaires, j’ai écrit très précisément « C’est considéré comme une lourdeur ou un archaïsme ». Il n’y a là rien d’erroné, en tout cas à ma connaissance, et pas non plus de quoi provoquer une révolution, me semble-t-il ?…
      Qu’il s’agisse d’un archaïsme ou pas, qu’est-ce que cela change réellement au fond du problème, et au sens général de toutes nos réponses, qui se rejoignent finalement ?
      Pourquoi pinailler ainsi et insister aussi lourdement ?
      En ce qui me concerne, j’ai au moins le mérite de rédiger moi-même mes réponses, sans régurgiter Internet à coups de copier-coller.
      Quoi qu’il en soit, ici les règles du jeu sont claires, et la moindre des choses est de nous y soumettre, quels que soient nos problèmes de « conscience » ou d’ego.
      Le fait même d’écrire une réponse sur ce site, QUI N’EST PAS UN FORUM, est un accord tacite du respect de ces règles.
      Pour l’instant, les « points » que nous possédons nous donnent seulement droit à des « votes positifs », en cochant la petite case réservée à cet effet (et non pas dans un commentaire), un point c’est tout. Outre le fait que ces querelles intestines n’ont sans doute aucun intérêt pour l’auteur de la question et les visiteurs, nous ne sommes pas autorisés à écrire autre chose que des réponses aux questions posées, cela me semble assez clair…

      CATHY LÉVY Grand maître Répondu le 21 novembre 2014

      Bonjour à tous,

      La charte d’utilisation
       précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
      Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
      L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

      Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

      Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

      Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

      Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

      Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

      Merci à tous !

      le 21 novembre 2014.
      Ajouter un commentaire

        Humble témoignage d’une « pécheresse ».
        Je disais « Par contre » très souvent.
        Mais depuis que je côtoie virtuellement le « Projet Voltaire » et ses experts – en particulier Bruno Dewaele, pour ne pas le citer – je m’astreins à rectifier le tir systématiquement en préférant « En revanche ».
        Cela donne ceci : « Bla bla bla… Par/…./ En revanche….
        Mes interlocuteurs me regardent en général un peu étonnés car ils ne comprennent pas pourquoi j’ai modifié mon discours.
        Eux-mêmes, sans doute, se seraient pleinement satisfaits de mon « Par contre » !
        Mais, bon…
        J’applique désormais le conseil de plus érudit que moi 😉

        MHS Débutant Répondu le 21 novembre 2014
        Ajouter un commentaire

          Bonjour à tous,

          La charte d’utilisation
           précise le fonctionnement souhaité pour ce service. Le principe est le suivant : quelqu’un ayant un besoin précis pose une question sur l’orthographe et ceux qui le souhaitent répondent à cette question de manière circonstanciée.
          Les visiteurs du site peuvent voter pour la réponse qui leur paraît la plus pertinente.
          L’auteur de la question choisira de mettre en avant la réponse qu’il souhaite.

          Il existe de nombreux forums ouverts aux discussions autour de l’orthographe, dont celui des zCorrecteurs, que vous connaissez bien, Itello et Poulpette. Ces endroits sont le lieu des conversations, des échanges et des débats autour de l’orthographe, de son interprétation, de son évolution.

          Ici, ce n’est pas le cas. Si une personne lisant les réponses publiées à une question n’est pas d’accord avec une d’entre-elles, nous l’invitons à en publier une meilleure, plus claire, plus étayée, avec des références externes plus intéressantes, etc. Cette personne offrira ainsi à la communauté la possibilité de voter pour la réponse qui leur conviendra le mieux.

          Par ailleurs, si cette personne dispose de suffisamment de points, elle pourra apporter un vote négatif à la réponse qui ne lui convient pas, indiquant ainsi qu’elle ne la trouve pas utile.

          Enfin, si cette personne dispose également de suffisamment de points, elle pourra éventuellement utiliser les commentaires pour expliquer à un autre utilisateur pourquoi elle apprécie ou n’apprécie pas sa réponse.

          Mais nous vous invitons à ne pas utiliser les cases de réponses pour initier une conversation, qui va rendre plus difficile pour chacun les réponses des uns et des autres.

          Merci à tous !

          Projet Voltaire Grand maître Répondu le 21 novembre 2014
          Ajouter un commentaire

            Certes, l’emploi de « par contre » est déconseillé. Toutefois, il pourrait exceptionnellement s’imposer. L’Académie cite André Gide qui remarquait à ce propos : Trouveriez-vous décent  qu’une femme vous dise :« Oui, mon frère et mon mari sont revenus saufs de la guerre ; en revanche j’y ai perdu mes deux fils. » ? (Site de l’Académie, « Questions de langue »)

            jean bordes Grand maître Répondu le 24 novembre 2014
            Ajouter un commentaire

              Je fais souvent une distinction entre l’écrit et l’oral (moyen d’expression plus « souple », il me semble).
              Quand je rencontre « par contre » à l’écrit, je corrige et propose « en revanche ».
              En revanche, à l’oral, son emploi ne me dérange pas.

              aCroline Membre actif Répondu le 24 novembre 2014
              Ajouter un commentaire

                Bonjour Aline
                Effectivement « par contre » est un peu familier.
                Il faut dire « en revanche ».

                Lynx84 Débutant Répondu le 13 juin 2018
                Ajouter un commentaire

                  Bonjour,
                  Je me permets de mettre mon grain de sel. Si certaines situations montrent que « par contre » est plus pertinent, comme l’exemple donné par Jean Bordes, on pourrait encore dire qu’il faut dans ce cas employé la conjonction « mais » pour éviter le terme incriminé: « Oui, mon frère et mon mari sont revenus saufs de la guerre ; mais j’y ai perdu mes deux fils. » La langue est un marqueur social, et bannir « par contre » de son vocabulaire relève plus de la sociologie. Plus la langue employée par un locuteur est semblable à la langue écrite plus il ambitionne ou il occupe une place privilégiée dans l’ordre social: employer un subjonctif de l’imparfait à l’oral par exemple est un marqueur social puisque l’emploi du subjonctif présent est accepté pour un accord demandant en principe un passé: il fallait pourtant qu’il vienne au plus tôt/ il fallait pourtant qu’il vinsse au plus tôt. Dans un des commentaires, je relève l’expression « se prendre la tête »: l’emploi de cette expression, en outre à l’écrit, est connoté socialement. Ce n’est pas un jugement de valeur évidemment mais une remarque pour expliciter mon propos.
                  Étant débutant sur ce site, j’espère ne pas avoir violé la charte, et si c’est le cas, je m’en excuse sincèrement.

                  Ljubane Débutant Répondu 7 heures auparavant
                  Ajouter un commentaire

                    « … employer la conjonction »

                    Ljubane Débutant Répondu 7 heures auparavant
                    Ajouter un commentaire
                    Votre réponse
                    Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.