RE: « (…) vaut mieux que » OU « (…) vaut mieux que de » ?

Bonjour
Consciente que ma question n’est pas claire, je la précise  avec un exemple pour me faire comprendre. Dois-je dire :

S’imaginer les choses vaut mieux que se les rappeler
OU
S’imaginer les choses vaut mieux que de se les rappeler.

On rencontre communément la seconde formulation, mais mon oreille préfère largement la première  (sans le « de ») mais comme ce ne serait pas la première fois que la grammaire et mon oreille (et pas que la mienne) ne font pas forcément bon ménage, je préfère vous demander ce qu’il convient de dire, car je ne trouve la réponse nulle part. Cela dit, peut-être que je pose mal la question, ou que je cherche mal).
Merci à vous de m’éclairer.
Bonne journée, bonne fin de semaine, et tant qu’on y est, bonne année.

Emsi Membre actif Demandé 7 jours auparavant dans Question de langue
7 Réponses

Bonjour,

Le de  il est facultatif.

Le Trésor de la langue française informatisé (TLFi) confirme cela :

« b) Mieux que (de) + inf. Le jeune couple a passé ici sa première nuitée (…). Cela ne vaut-il pas mieux que de livrer la mariée aux curiosités de l’auberge (AMIEL, Journal, 1866, p.297). L’action prend toute la pensée et la garde, comme une bonne terre boit l’eau. Car saisir vaut mieux qu’admirer; mais faire vaut mieux que saisir (ALAIN, Beaux-arts, 1920, p.339). V. aussi aimer ex. 145, 147.
Rem. Dans ce tour, l’emploi de la prép. de devant l’inf. est usuel mais facultatif. »

 

Prince Grand maître Répondu 6 jours auparavant
Votre réponse
Question orthographe est un service proposé par Woonoz, l'éditeur du Projet Voltaire et du Certificat Voltaire.